Vous cherchez un VE plus abordable? Voici cinq propositions en dessous de 30 mille euros

Apesar da oferta crescer todos os dias, os veículos eléctricos continuam, ainda, com um preço substancialmente mais alto do que os seus congéneres com motores de combustão

Même si les voitures électriques continuent d’être nettement plus chères que leurs consœurs diesel et essence, peu à peu, la différence s’estompe. En fait, c’est même un cas de dire qu’il y a de plus en plus d’exceptions, comme le montrent les cinq trams avec des prix inférieurs à 30 mille euros que nous vous apportons ici !

Zones d’émissions réduites, entretien moins fréquent, souci de l’Environnement. Ce sont quelques-unes des principales raisons de faire le pas en avant. lors de l’achat d’un véhicule électrique.

Cette étape est également contribuée par le fait qu’il y a de plus en plus de bornes de recharge, les valeurs d’autonomie des voitures elles-mêmes continuent de croître, en plus des évolutions dans tous les autres aspects, déjà prévues pour les années à venir.

Malgré l'offre qui grandit chaque jour, les véhicules électriques ont toujours un prix sensiblement plus élevé que leurs homologues à moteur à combustion.
Malgré l’offre qui grandit chaque jour, les véhicules électriques ont toujours un prix sensiblement plus élevé que leurs homologues à moteur à combustion.

Cependant, malgré ces aspects plus « fluorescents », la vérité est que les voitures électriques continuent de présenter des prix nettement supérieurs aux options équivalentes, avec des moteurs à combustion interne. Révélant, dans ce chapitre, une évolution lente, mais qui permet déjà de retrouver quelques options sous le seuil psychologique de 30 000 euros.

Nous sommes donc allés chercher les cinq tramways les moins chers du marché, avec des prix inférieurs à 30 000 euros, certains d’entre eux, disons, déjà bien capables de transporter confortablement la famille, ainsi que leurs bagages, non seulement pour des trajets d’une journée, d’une journée , ainsi que sur les voyages de week-end. Découvrez-les !

Peugeot e-208

à partir de 28970 € / Autonomie : 340 km / 100 kW (136 ch), batterie 50,0 kWh

Lancée en 2019, la Peugeot e-208 a été très bien accueillie par le marché, avec 25 % des premières commandes du modèle faisant référence à la version électrique – la marque française n’attendant que 10 %.

Ce n’est pas étonnant. Dotée d’un moteur électrique développant 136 ch, la e-208 se situe au niveau de certaines versions sportives et, lors de notre essai 2021, était capable d’une moyenne de 15,2 kWh/100 km. Cette valeur, inférieure à celle annoncée par la marque, permettrait une autonomie de plus de 340 kilomètres.

Peugeot e-208
Peugeot e-208

Bien que moins agile que ses frères essence et diesel, c’est par ailleurs une vraie 208 : elle affiche un design séduisant, un bon compromis entre comportement et confort, une habitabilité raisonnable et de bonnes finitions. Comme dans cette version il n’y a pas de bruit, le couple est disponible dès le démarrage et les coûts de fonctionnement sont faibles.

Le plus gros défaut ? Le prix! En effet, pour rester sous les 30 000 euros, il faudra opter pour la version Active, moins attractive et moins bien équipée.

Fiat 500e

A partir de 24 800 € / Autonomie : 257 km / 70 kW (95 ch), batterie 23,7 kWh

L’un des modèles qui vivaient le plus confortablement avec des moteurs à combustion interne, la Fiat 500 a été obligée de se mettre à jour.

Cette génération, un peu plus grosse que la précédente, a également un positionnement plus exclusif, ce qui contribue à expliquer le prix un peu élevé d’une citadine d’entrée de gamme.

Fiat 500e.  Photo: Turbo
Fiat 500e. Photo: Turbo

Si l’espace intérieur et le coffre (seulement 185 L) sont justement ceux d’une petite voiture, on note une évolution notable dans la qualité des matériaux. Aussi le moteur électrique de 95 ch permet (encore) plus d’aisance au milieu de la circulation.

Ce ne sera pas le 500e le plus équipé, puisqu’il s’agit de la version Action. Cependant, pour 27 450 euros, vous pouvez déjà accéder à la version Red, qui ajoute l’écran flashy de 10,25 pouces et la climatisation automatique, entre autres.

Une autonomie supérieure aux 257 km de cette version ? Uniquement dans la version Icon, qui a tout de même 23 ch de plus, mais 300 euros au dessus de notre budget.

Renault Twingo Electrique

A partir de 23 344,99 € / Autonomie : 190 km / 60 kW (82 ch), batterie 21,4 kWh

Fruit du partenariat entre Renault et Mercedes-Benz (dont est également issue la Smart ForTwo), la 3ème génération de Renault Twingo continue d’être parfaite pour la ville.

Si l’accès à l’habitacle est raisonnable, grâce aux 5 portes, l’espace intérieur est tout juste suffisant. Le coffre, d’une contenance de 240 L, est tout à fait correct pour un citadin, grâce au fait que les batteries sont situées sous les sièges avant.

1644490449 276 Vous cherchez un VE plus abordable Voici cinq propositions en

Avec un peu plus de 3,6 mètres de long et capable de faire demi-tour en 8,6 mètres (environ deux voies), la Twingo est une voiture très facile à conduire et à garer.

Le moteur de 82 ch y contribue à l’aise, ne péchant que pour la faible autonomie procurée par la batterie de 21,4 kWh – 190 km, une valeur encore adéquate pour un citadin.

Égaliseur intelligent ForTwo

A partir de 23 160 € / Autonomie : 133 km / 60 kW (82 ch), batterie 17,6 kWh

Comme mentionné ci-dessus, la Smart Fortwo est le fruit d’un partenariat qui a également abouti à la Renault Twingo. Mais cela ne signifie pas qu’il s’agit simplement d’une autre version de la même voiture.

Bien que l’EQ Fortwo ait exactement le même moteur électrique de 82 ch, le poids inférieur du modèle allemand permet un démarrage encore plus ferme, la marque annonçant le 0-100 km/h en 11,6 s (contre les 12,8 s de la Twingo). .

Égalisation intelligente Fortwo
Égalisation intelligente Fortwo

En d’autres termes, l’EQ Fortwo est plus rapide et plus petite, ce qui en fait une proposition encore plus urbaine.

En revanche, il ne dispose que de deux places et la batterie, avec 17,6 kW, est plus petite, ne permettant pas une autonomie de plus de 133 km.

Côté prix, l’EQ Fortwo ne coûte qu’environ 200 euros de moins que la Twingo.

Dacia Printemps

A partir de 17 300 € / Autonomie : 230 km / 33 kW (44 ch) / Batterie 27,4 kW

Nous avons laissé l’option la moins chère pour la fin et la seule qui soit en dessous de 20 000 euros.

Dacia Spring est un SUV fait pour la ville qui, conformément à la philosophie de la marque roumaine, n’offre que l’essentiel pour remplir ses fonctions, et rien de plus.

Dacia Printemps.  Photo: Turbo
Dacia Printemps. Photo: Turbo

Si, d’une part, l’intérieur n’a pas de matériaux de haute qualité, et il n’est même pas possible de régler le volant en hauteur, le Spring ne renonce toujours pas à un système multimédia, une esthétique jeune avec plusieurs touches d’irrévérence, et une habitabilité étonnamment bonne.

Le moteur électrique est le moins puissant de ces cinq propositions, la citadine roumaine ne faisant pas mieux que 19,1s de 0 à 100 km/h et 125 km/h, mais cela suffit pour un terrain purement urbain.

D’autre part, il dispose d’une batterie de 27,4 kWh (la deuxième plus grande de cette liste), qui garantit une autonomie de 230 km en cycle mixte.

Note finale: Il convient de noter qu’aucun des prix de ces cinq tramways n’inclut des incitations de l’État, afin de les maintenir en dessous du niveau de 30 mille euros. Une solution qui, si elle était appliquée, augmenterait avec force le nombre de modèles sur cette liste, par exemple des modèles comme la Renault Zoe ou encore la Nissan Leaf.