Uniquement à Hiroshima. Mazda a produit plus de 1,15 million de MX-5

Uniquement à Hiroshima.  Mazda a produit plus de 1,15 million de MX-5

Mazda marque un moment particulièrement important : son usine d’Hiroshima vient de franchir le seuil des plus de 1,15 million d’unités produites. En l’occurrence, un modèle qui, plus de 30 ans après son lancement, est toujours là pour les virages : le roadster MX-5.

Actuellement dans ce qui n’est « que » sa quatrième génération, la Mazda MX-5 continue donc d’ajouter des unités. Ceci, après avoir été présenté, pour la première fois et dans une génération portant le nom de code « NA », au Salon de l’automobile de Chicago 1989.

Ainsi, alors que le marché des roadsters biplace traverse une phase particulièrement moribonde, Mazda a démontré, alors à contre-courant, que les choses n’avaient pas à être ainsi. A savoir, lancer un modèle qui est, de nos jours, déjà une sorte de étude de cas.

La MX-5 qui a marqué les 30 ans d'existence de ce roadster
La MX-5 qui a marqué les 30 ans d’existence de ce roadster

Cependant, au cours de ces 32 années et un total de 1 150 352 unités ont déjà été produites, toutes sorties de l’usine Ujina, à Hiroshima, au Japon, la Mazda MX-5 originale, présentée au siècle dernier, a fini par céder 1997, au ‘NB’. Une génération qui, bien qu’étant celle qui s’en rapproche le plus, ne pouvait au moins égaler l’énorme succès remporté par son frère « NA », avec un total de 431 506 unités fabriquées. Et, ce, pendant neuf ans (de 1989 à 1998) à être présent chez les revendeurs de la marque japonaise.

En fait, le ‘NB’ n’a finalement pas dépassé les 290 123 exemplaires en sept ans de commercialisation. Record néanmoins meilleur que celui réalisé par la MX-5 ‘NC’, génération présentée au Salon de Genève en 2005 et qui, sur ses 11 ans de vie, totalisa 231 632 unités produites. Non seulement deux mises à jour importantes ont eu lieu, mais aussi les débuts de la première version du toit électrique rigide, appelée Roadster Coupé.

La présentation, à Chicago, USA, de la première Mazda MX-5
La présentation, à Chicago, USA, de la première Mazda MX-5

Enfin, en septembre 2014, Mazda a dévoilé la génération actuelle de la MX-5, appelée « ND », qui, en plus de poursuivre le format populaire capote, a également lancé, en janvier 2017, une nouvelle variante : la MX-5 RF, synonyme de Fastback rétractable, et qui est la réinterprétation du format hardtop électrique.

Objectif de plusieurs mises à niveau de contenu, les deux versions actuelles culminent désormais dans l’année modèle 2021, lancée au France au début de cette année.

Mazda MX-5 : quatre générations d'une icône
Mazda MX-5 : les quatre générations d’une icône qui, ensemble, viennent de franchir une nouvelle étape importante

Entre-temps et jusqu’à présent, la génération « ND » et ses deux variantes, MX-5 et MX-5 RF, ont déjà, jusqu’au dernier mois de mai, un total de 197 091 unités produites.

Célébrant le franchissement du seuil des plus de 1,15 million de véhicules MX-5 produits à Hiroshima, Mazda révèle également que, parmi ceux-ci, 1 135 957 sont des unités déjà vendues et livrées aux clients. Le reste, 14 395, sont des automobiles qui, à la date à laquelle la marque a marqué le seuil susmentionné, se trouvaient dans les parcs de l’usine, ou en transit, à bord de supercargos, à destination des marchés les plus variés. Ou, déjà exposées sur les stands du réseau de concessionnaires de la marque Hiroshima, en attendant les futurs propriétaires.