Une sorte de crossover fastback ? Alfa Romeo prépare son rival pour Mercedes EQE

Une sorte de crossover fastback ?  Alfa Romeo prépare son rival pour Mercedes EQE

Vivant une nouvelle ère de revitalisation dans son existence déjà centenaire, Alfa Romeo prépare déjà le deuxième modèle de cette nouvelle phase : une berline 100 % électrique, que le constructeur entend rivaliser avec des références vraiment respectables, comme c’est le cas de la Mercedes EQE ou la future BMW i5.

Aujourd’hui, face au défi de devenir une marque rentable, dans un délai maximum de 10 ans, Alfa Romeo a déjà annoncé son intention de passer à l’électrification, en lançant une série de modèles zéro émission, aux dimensions les plus différentes, tant pour le marché européen , comme pour l’Amérique du Nord.

Cependant, des informations en provenance du Royaume-Uni révèlent que ce groupe de propositions 100% électriques comprendra une berline de type crossover, conçue pour correspondre aux références allemandes. Comme c’est le cas avec l’Audi A6 e-tron, la BMW i5 et la Mercedes-Benz EQE.

Les études Tonale pourraient-elles servir de référence au futur rival du Mercedes EQE ?  Nous verrons...
Les études Tonale pourraient-elles servir de référence au futur rival du Mercedes EQE ? Nous verrons…

S’adressant à British Auto Express, le PDG d’Alfa Romeo, Jean Phillipe Imparato, a lui-même révélé que la deuxième proposition 100% électrique visera non pas le segment le plus lourd du marché automobile européen, le C, mais le segment E, se positionnant ainsi. , sous la Giulia. Une proposition qui, rappelons-le, devrait également devenir un modèle 100 % électrique, dans la prochaine génération.

Toujours sur le futur modèle, Imparato soutient que la chose la plus importante en ce moment est, « sachant que nous devons passer à l’électrique, le défi devient, non pas le type de carrosserie, mais l’aérodynamisme ». A partir de là, et « sachant que l’ADN d’Alfa Romeo est basé sur les berlines, ainsi que sur le sport, la réponse la plus probable est que ce n’est pas un SUV – en fait, je veux réinventer le sport pour le 21e siècle ».

Un crossover fastback ?…

Le PDG de la marque Arese garantit, par ailleurs, que la future Alfa apportera « un haut niveau de performances et d’espace, sans nuire à l’aérodynamisme ». Ce qui, même sans aucun type de confirmation, laisse penser que le modèle pourrait être quelque chose dans la lignée de la Citroën C5 X ou de la Peugeot 4008, des propositions qui partagent une silhouette de type fastback, avec une garde au sol légèrement plus élevée.

La Citroën C5 X est un mélange de fastback et crossover, dont le positionnement pourrait être suivi par la future Alfa Romeo
La Citroën C5 X est un mélange de fastback et crossover, dont le positionnement pourrait être suivi par la future Alfa Romeo

Cependant, contrairement à ces derniers, qui reposent sur une version agrandie de la plateforme EMP2, l’équivalent du STLA Medium, l’Alfa Romeo devrait reposer sur l’architecture plus large – STLA Large – de Stellantis. Combiné, ici, à une configuration de deux moteurs surpuissants et d’une batterie tout aussi généreuse, en plus d’une configuration de châssis propre à la marque italienne.

Enfin, et bien que l’objectif principal de cette nouvelle Alfa Romeo soit le marché nord-américain, Imparato a également assuré qu’il avait l’intention de le vendre partout dans le monde.

SUV également au programme

Du côté des carrosseries à la mode, les SUV, Alfa Romeo a déjà annoncé son intention de lancer plusieurs propositions du genre, à commencer par le Brenero, un petit crossover à positionner en dessous du Tonale et du Stelvio, en plus d’un SUV plus grand que tout. ceux-ci, destinés à mesurer les forces avec des propositions comme la BMW iX ou ou l’Audi Q6 e-tron.

Le Brennero, ici encore sous forme d'esquisse, devrait être le prochain ajout à l'offre SUV de la marque Arese.
Le Brennero, ici encore sous forme d’esquisse, devrait être le prochain ajout à l’offre SUV de la marque Arese.

Enfin, et pour clore l’actualité, la possibilité d’une image de voiture de sport, apparemment, inspirée de la 33 Stradale.