Une partie d’une révolution. Mini montre la future Mini 3 portes… en tenue de camouflage

Une partie d'une révolution.  Mini montre la future Mini 3 portes… en tenue de camouflage

Prévue pour 2023, la nouvelle génération de Mini 3 portes vient de faire connaître sa première image officielle, pourtant fortement camouflée. Mais cela ne cache plus la certitude qu’en plus de la révolution promise pour la marque elle-même, elle arrivera, elle-même, à la fois avec des moteurs thermiques et avec des propulseurs électriques.

La divulgation de ces premières images a d’ailleurs été faite par la marque britannique elle-même, avec la garantie que, même avec les répercussions du Brexit, la Mini 3 portes continuera, ainsi que sa version Cabriolet, à être produite à Oxford. Ville qui restera, ainsi, comme « la maison de la marque Mini« .

Quant au modèle lui-même, même le fort camouflage ne peut cacher le fait que la prochaine génération conserve le look « carré » et compact qui, depuis la renaissance du modèle, est à la base de son succès. Bien et à partir d’ici, avec un nouvel éclairage, combiné à une rénovation en profondeur de l’image globale.

Voici la future Mini 3 portes... toujours en tenue de camouflage
Voici la future Mini 3 portes… toujours en tenue de camouflage

Concernant les motorisations, la garantie, désormais, que le modèle maintiendra non seulement les moteurs thermiques, mais aussi la solution électrique, la Mini promettant « un haut rendement, aussi bien des moteurs essence que diesel ». Qui continuera à être commercialisée « dans les pays et régions » qui ne sont pas encore assez matures pour faire la transition vers la Mobilité Électrique.

Bien que présenté, pour l’instant, uniquement dans la variante à trois portes, l’Autocar britannique avance la possibilité que le modèle puisse également conserver la carrosserie à cinq portes. Bien que, du moins pour l’instant, cela ne soit pas officiellement confirmé.

Dans tous les cas, il est certain que la nouvelle génération lancera une toute nouvelle cabine, marquée par une technologie capable d’accentuer la personnalisation et la possibilité d’adapter la voiture à la personnalité et aux goûts du propriétaire. Notamment par l’inclusion de « surfaces faisant office d’écrans, que le conducteur peut personnaliser ».

Mini 3 portes n’arrivera pas seule

De plus, avec cette nouvelle berline trois portes, deux nouveaux et petits modèles, entièrement développés en Chine, devraient également être présentés. Et cela, selon certaines rumeurs qui ont déjà émergé, pourrait être le Minor ultra-compact et le crossover compact tant attendu, dont le positionnement sera inférieur au Countryman actuel.

Le Countryman est actuellement la seule Mini avec des ambitions tout-terrain
Le Countryman est actuellement la seule Mini avec des ambitions tout-terrain

Ces deux nouveaux modèles seront produits par le partenaire chinois de Mini, Great Wall Motors, et auront pour mission d’aider la marque britannique à atteindre son objectif d’atteindre 2027, avec 50 % de ses ventes mondiales réalisées par des modèles 100 % électriques. Et ce malgré le fait que ces modèles sont également prévus pour une commercialisation avec des moteurs à combustion.

Malgré tout, Mini a déjà annoncé son intention de lancer ce qui sera son dernier modèle à moteur thermique, en 2025.

Urbanaut sera produit… et JCW sera électrique

De même avec une production garantie, le concept Urbanaut apparaît maintenant, mais pas nécessairement avec les lignes indiquées par l’étude de conception. Mini révèle qu’il développe « un nouveau concept de véhicule pour le segment compact premium », qui cherchera à reproduire les notions d’espace, de confort et de flexibilité, fait ses débuts dans le monospace futuriste.

Le Concept Mini Urbanaut
Le Concept Mini Urbanaut

Enfin, également repensé, il s’agit de la version plus sportive de John Cooper Works (JCW), la Mini assurant qu’elle est « intensive » en développant des propositions de véhicules électriques passionnantes. Avec Autocar rappelant les informations avancées au début de l’année, qui indiquent que le premier modèle du genre sera une version plus hardcore de la Mini Electric, avec des influences sur le style de la voiture de course radicale utilisée en Formule E, des révisions de châssis et l’application des solutions dynamiques de JCW dans ce modèle 100 % VE.