Un responsable brésilien qui a rencontré Trump à Mar-a-Lago est positif pour le coronavirus

17

Le président brésilien, Donald Trump, rencontré ce week-end, s'est révélé positif pour le coronavirus, mais Trump a déclaré jeudi qu'il n'était "pas préoccupé" par leur interaction.

Fabio Wajngarten, attaché de presse du président brésilien Jair Bolsonaro, a posé pour une photo avec Trump, le vice-président Mike Pence et Bolsonaro au Trump's Florida Resort au cours du week-end qu'il a publié sur Instagram. Le bureau de presse du palais présidentiel du Brésil a confirmé jeudi à NBC News que Wajngarten avait été testé positif pour le coronavirus.

Son état n'était pas immédiatement clair. Le bureau a déclaré qu'il était en quarantaine à domicile. Bolsonaro est également surveillé, a indiqué le bureau de presse dans un communiqué.

"Le service médical de la présidence de la République a adopté et prend toutes les mesures préventives nécessaires pour préserver la santé du président de la République et de l'ensemble du comité présidentiel qui l'a accompagné lors d'un récent voyage officiel aux Etats-Unis", dit la déclaration.

Le chef du Secrétariat brésilien de la communication sociale (SECOM) Fabio Wajngarten à Brasilia, le 29 janvier 2020.Adriano Machado / Reuters

"Le gouvernement brésilien a également informé les autorités gouvernementales américaines de l'événement afin qu'elles puissent également prendre les mesures de précaution nécessaires", ajoute le communiqué.

Interrogé sur la paire testée, Trump a déclaré aux journalistes à la Maison Blanche: "J'ai entendu quelque chose à ce sujet. Nous avons dîné ensemble en Floride à Mar-a-Lago avec toute la délégation. Je ne sais pas si l'aide de presse était Là."

Trump, qui a fait ces remarques lors d'une réunion avec le Taoiseach irlandais Leo Varadkar, a déclaré qu'il "n'avait rien fait de très inhabituel" avec Bolsonaro, qui avait précédemment qualifié les préoccupations concernant l'épidémie de coronavirus de "fantaisie".

"Nous nous sommes assis les uns à côté des autres pendant une période de temps, nous avons eu une grande conversation. Il fait un travail formidable au Brésil et nous verrons ce qui s'est passé. Je suppose qu'il est actuellement testé", a déclaré Trump, mais "je ' ne suis pas concerné. "

La secrétaire de presse de la Maison Blanche, Stephanie Grisham, a déclaré dans un communiqué peu de temps après que Pence ne serait pas non plus testé, mais a assuré que les responsables "surveillaient la situation de près".

"Le président et le vice-président n'ont eu pratiquement aucune interaction avec la personne qui s'est révélée positive et n'a pas besoin d'être testée pour le moment", a déclaré Grisham. "Pour réitérer les directives des CDC, il n'y a actuellement aucune indication pour tester les patients sans symptômes, et seules les personnes ayant une exposition prolongée et étroite à des cas positifs confirmés devraient s'auto-mettre en quarantaine."

Le sénateur Rick Scott, R-Fl., Quant à lui, a annoncé qu'il allait se mettre en quarantaine parce qu'il a rencontré Bolsonaro et d'autres responsables à Miami lundi. "Bien que je ne pense pas avoir interagi avec la personne infectée, cette personne était dans la même pièce que moi", a déclaré Scott.

"Après avoir consulté le médecin traitant du Sénat et mon médecin personnel, on m'a dit que mon risque était faible et que je n'avais pas besoin de passer un test ou une mise en quarantaine. Cependant, la santé et la sécurité du peuple américain sont ma priorité et J'ai pris la décision de s'auto-mettre en quarantaine avec beaucoup de prudence ", a ajouté Scott.

Au cours du week-end, Trump est également entré en contact avec deux membres du Congrès républicain – les représentants Doug Collins de Géorgie et Matt Gaetz de Floride – avant leurs décisions de se mettre en quarantaine après avoir été exposé à une personne infectée par le coronavirus lors de la Conférence d'action politique conservatrice de Maryland. Aucun des deux n'a signalé de symptômes.

Trump a déclaré mardi qu'il n'avait pas été testé pour le virus sur la recommandation du médecin de la Maison Blanche.

"Je me sens extrêmement bien, je me sens très bien. Mais je suppose que ce n'est pas grave de se faire tester, et c'est quelque chose que je ferais. Mais, encore une fois, j'ai parlé au médecin de la Maison Blanche – un gars formidable, un gars talentueux – a-t-il dit il ne voit aucune raison de le faire, il n'y a aucun symptôme, rien ", a-t-il déclaré à l'époque.

Source