Trump parle de la situation en Irak, en Corée du Nord et de la destitution à l'occasion du réveillon du Nouvel An à Mar-a-Lago

74

Le président Trump et la première dame Melania Trump ont parlé à la presse

Le président Trump et la première dame Melania Trump s'adressent à la presse.

Le président américain Donald Trump accompagné de la première dame Melania Trump sont interviewés par la presse à leur arrivée au complexe Mar-a-Lago à Palm Beach

Reuters


Trump a également parlé de manifestants envahissant l'ambassade des États-Unis à Bagdad, après les frappes aériennes américaines de dimanche contre des miliciens soutenus par l'Iran.

"Je pense que cela a été très bien géré", a-t-il déclaré, selon un rapport du pool. "Les Marines sont entrés. Nous avons fait venir de grands guerriers et faire un travail fantastique. Et ils étaient là instantanément, dès que nous avons entendu."

"Ce ne sera pas un Benghazi", a-t-il poursuivi.

Il a également soutenu la rhétorique brutale précédente concernant l'Iran; plus tôt dans la journée, il a tweeté que l'Iran "paierait un très GRAND PRIX" pour les dommages causés à l'ambassade américaine.

"Je ne pense pas que ce serait une bonne idée pour l'Iran", a-t-il déclaré selon un rapport du pool. "Cela ne durerait pas très longtemps. Est-ce que je veux? Non. Je veux avoir la paix. J'aime la paix. Et l'Iran devrait plus que tout le monde."



Source