Légalement, Google collecterait des données sur la santé auprès de millions d'Américains.

5

Légalement, Google collecterait des données sur la santé auprès de millions d'Américains.

"Projet Nightingale". C'est le nom d'un projet
mis en place par Google pour permettre l'indexation des rapports de
laboratoires, diagnostics médicaux mais aussi dossiers hospitaliers
dans une base de données énorme, et selon le le journal Wall Street, des dizaines
les employés de l'entreprise y ont accès même à l'insu des patients américains. À
Au total, c’est les données médicales de dizaines de millions d’Américains qui
sont entre les mains des employés de Google et tout est parfaitement légal!

Depuis le milieu des années 1990, la loi sur l'assurance maladie
La transférabilité et la responsabilisation ont permis aux hôpitaux de partager des données entre
les patients avec des partenaires commerciaux sans informer les patients,
à condition que cela soit utile pour améliorer le système de santé américain. Dans
l'occurrence, le quotidien américain rapporte que Google travaille avec
Ascension, une association catholique à but non lucratif qui gère
hôpitaux dans une vingtaine d’états américains, sur un moteur de recherche de
patients dont les données sont stockées dans le nuage et indexées par Google
permettre aux professionnels de la santé d’accéder aux dossiers. Même l'intelligence
artificiel serait mis à contribution dans ce projet à but non lucratif selon
Google. (Eureka Press)