Rapport 2019 d'Amnesty International sur les femmes défenseures des droits humains. Insultes contre la violence sexuelle.

6

Les défenseurs des droits de l'homme sont attaqués dans le monde entier. Les femmes défenseurs des droits humains au Mali ne font pas exception. Ramata Guissée, directrice d'Amnesty International, prend la parole lors d'une conférence de presse au siège de l'organisation, qu'elle dirige le vendredi 29 novembre, pour présenter le rapport d'Amnesty International.

Au cours de la conférence, en réponse à une question posée par un collègue: "J’ai accordé une interview à une station de radio immédiatement après la diffusion de l’élément.Le vendredi suivant dans une mosquée que je fréquente du siège d’Amnesty Mali, dans le sermon de l’imam Amnesty a été ciblée à temps par la structure, selon ses termes, et ceux qui prétendent être des défenseurs des droits de l'homme répondront que leur geste sera demain dans l'au-delà ". En raison du fait qu'après le verdict du tribunal, condamnant le meurtrier de l'Imam Yattabare, à la peine de mort. Amnesty dans son rôle, nous avons demandé que la peine de mort soit commuée en peine. Dans un autre exemple, le 5 décembre 2018, à la suite de la décision d'organisations de défense des droits de l'homme d'organiser une manifestation contre le droit national des accords. Cependant, le gouverneur n'a pas autorisé cette marche: "le lendemain, je suis venu trouver deux policiers postés devant le bureau".

Selon le rapport "Journée des défenseurs des droits des femmes", le gouvernement ne protège pas les femmes (défenseuses des droits humains), qui doivent régulièrement faire face à de nombreuses attaques à caractère sexiste, notamment le viol, en raison de leur travail dans le pays. le pays. les droits des femmes, l’égalité des sexes et la sexualité.

Partout dans le monde, des défenseuses des droits humains dénoncent l'injustice, les abus et la discrimination. Les risques sont encore plus grands pour les personnes confrontées à des formes de discrimination croisée. Cela malgré des engagements répétés, notamment l’adoption d’une résolution de l’ONU il ya six ans pour renforcer leur protection.

Amnesty International Mali est une association de défense des droits humains. Créée en septembre 1991 après les événements de mars 1991. Cette organisation de défense des droits de l'homme a pour mission de mener des recherches et de prendre des mesures pour prévenir et faire cesser les violations graves de tous ces droits.

Mahamadou YATTARA

Source: Infosept