Occitanie: encore trop peu de soignants se font vacciner contre la grippe

20
Seulement un quart des travailleurs de la santé sont vaccinés contre la grippe. 21% des aidants sont, qui sont les plus en contact avec les patients.

Dans les maisons de retraite des personnes âgées, seuls 26% des agents de santé ont été vaccinés l’année dernière en Occitanie. Pourtant, les personnes âgées sont les plus vulnérables. Plus de 90% des décès liés à la grippe surviennent chez des personnes de 65 ans et plus.

Les vaccins antigrippaux sont généralement moins efficaces que les autres vaccins, mais ils restent inférieurs à 50-70%

Dr. Anke Bourgeois, ces chiffres les expliquent. Elle est coordinatrice chez centre de vaccination de l'Hérault et doctorat en maladies infectieuses au CHU de Montpellier.

Dr. Anke Bourgeois est coordinatrice du centre de vaccination publique de l'Hérault et titulaire d'un doctorat en maladies infectieuses de l'hôpital universitaire de Montpellier / © Anke Bourgeois
Dr. Anke Bourgeois est coordinatrice du centre de vaccination publique de l'Hérault et titulaire d'un doctorat en maladies infectieuses de l'hôpital universitaire de Montpellier / © Anke Bourgeois

"Déjà, les habitants de la région sont globalement moins vaccinés qu'ailleurs (46% de la population de l'Occitanie ont été vaccinés l'année dernière) et le personnel infirmier fait partie de la population. Certains médecins ou soignants doutent encore de l'efficacité du vaccin Il faut dire qu’en France, les vaccins sont généralement très fiables, avec une efficacité d’environ 90%, et que le virus de la grippe évolue chaque année, sa fiabilité est moins importante, mais reste très efficace, entre 50% et 70%. % de fiabilité ", déclare le Dr Bourgeois.

Le problème vient aussi de la communication

Le personnel médical doit encore être informé de ce problème », conclut le médecin. Certains soignants craignent également les effets secondaires du vaccin: fatigue, fièvre, nausées, etc.

Occitanie, le mauvais élève

L'année dernière, 1 000 personnes sur les 8 000 dans le monde sont mortes de grippe en Occitanie. Il faut dire que seulement 46% de la population de la région était vaccinée, c'est moins d'une personne sur deux. Les personnes les plus à risque sont les femmes enceintes, les personnes âgées et les patients atteints de maladies chroniques, telles que l'asthme, le diabète ou l'obésité, entre autres.

Les pharmaciens peuvent vacciner

C'était la grande nouveauté de l'année dernière: les pharmaciens sont maintenant habilités à se vacciner les patients.

(Embed) https://www.youtube.com/watch?v=qWZYvKYH5Oo (/ embed)

En 2018, 2 000 vies ont été sauvées grâce au vaccin antigrippal.