Question de mois, dit le PDG. Bentley reporte le lancement du premier véhicule électrique à 2026

Question de mois, dit le PDG.  Bentley reporte le lancement du premier véhicule électrique à 2026

Considéré comme l’un des éléments centraux de la nouvelle stratégie Beyond100 du britannique Bentley, le lancement du premier modèle électrique (VE) de l’histoire de la marque vient d’être repoussé. Initialement prévue pour 2025, la proposition a maintenant été reportée à 2026.

Un modèle dont le développement est réalisé en interne, à Crewe, dans le cadre d’un investissement important d’environ 2,5 milliards de livres sterling (environ 2,97 milliards d’euros au prix actuel), le premier véhicule électrique (EV) de la Bentley souffre ainsi le premier revers connu.

Un retard qui, cependant, et comme l’a également expliqué le PDG de Bentley, Adrian Hallmark, dans des déclarations à Automotive News Europe, devrait être considéré plus comme « une question de mois » que d’années.

Bentley se prépare à étoffer sa gamme, avec l'ajout du premier modèle 100% électrique.  Maintenant reporté...
Bentley se prépare à étoffer sa gamme, avec l’ajout du premier VE, désormais reporté à 2026…

De plus, le même responsable a également insisté pour préciser que, sur la base de cette décision, il n’y a aucun problème lié à la nouvelle selon laquelle la société mère, le groupe Volkswagen, sera confrontée à des problèmes logiciels dans ce qui sera la prochaine génération. des véhicules électriques haut de gamme du groupe. Le magazine allemand Automobilwoche précisant même que le problème se situerait dans la division logicielle du groupe, Cariad, qui sera en retard dans le développement du projet dit Artemis.

Rappelons que le projet Artemis est la base sur laquelle les marques premium et luxe du groupe Volkswagen, comme Audi, Porsche ou Bentley, ont prévu de baser leurs VE haut de gamme.

En effet, à l’heure où des rumeurs commencent à lier le départ du jusque-là puissant président du groupe Volkswagen, Herbert Diess, précisément aux problèmes enregistrés chez Cariad, ayant été remplacé, immédiatement, par le PDG de Porsche, Oliver Blume, c’est aussi Automobilwoche qui avance que, les retards dans la technologie, auront déjà forcé un report, également, de la première Audi basée sur la future plate-forme de systèmes évolutifs (SSP). Lequel devrait désormais être lancé sur le marché, non plus en 2026, mais en 2027.

Première Bentley EV avec des prix de l’ordre de 250 mille euros

Quant à la première Bentley EV, Motor1 rappelle que le véhicule devrait adopter le positionnement d’une proposition haut de gamme, le partageant cependant avec l’actuelle Mulsanne. Avec lequel il rivalisera également de prix, pouvant atteindre, comme Hallmark l’a déjà publiquement supposé, des valeurs de l’ordre de 250 mille euros.

Même avec l'introduction d'un modèle électrique haut de gamme, la Mulsanne promet de rester la référence du luxe chez Bentley.
Même avec l’introduction d’un modèle électrique haut de gamme, la Mulsanne promet de rester la référence du luxe chez Bentley.

De plus, le modèle devrait également afficher des puissances supérieures à 1 400 ch et qui lui permettront d’accélérer de 0 à 96 km/h, en un peu plus d’un clin d’œil : 1,5 seconde !

Enfin, rappelez-vous simplement que les plans de Bentley incluent le lancement de quatre autres véhicules électriques, jusqu’à la fin de la présente décennie, lorsque la marque britannique espère également pouvoir interrompre la vente de modèles à moteur à combustion.