Quand Trump a volé Noël

100

Un arbre de Noël se tenait de chaque côté du président Trump alors qu'il s'adressait à un «Joyeux Noël» le soir de sa destitution.

C'est deux arbres de Noël de plus que Trump n'a permis aux locataires de placer dans le hall du 100 Central Park South, l'immeuble qu'il a acheté en 1981.

Le même Trump qui se vante maintenant de ramener «Joyeux Noël» après que les soi-disant gardiens du politiquement correct l'ont remplacé par «Joyeuses Fêtes» de peur que les non-chrétiens ne soient offensés.

Source