Prix ​​correspondant. Renault dévoile la révolutionnaire Mégane E-Tech Electrique

Prix ​​correspondant.  Renault dévoile la révolutionnaire Mégane E-Tech Electrique

Avec une présentation officielle prévue au salon de Munich qui débute cette semaine, Renault n’a pourtant pas voulu attendre et a fini par dévoiler la Mégane E-Tech Electrique, lors d’un événement très restreint à Paris, auquel TURBO était convié. Et cela, même sans aucun contact dynamique, a confirmé le rocher dans l’étang que cette Mégane Electrique promet d’être ; y compris le prix !

Le modèle était trop important pour que Renault attende plus longtemps !…

Surtout après la décision de montrer les prototypes fortement camouflés, qui a fini par faire monter les attentes fortement, la marque française a décidé de ne pas attendre l’ouverture du salon de l’automobile de Munich, où le modèle a une présentation officielle déjà programmée, et, dans un secret et événement très restreint – il n’y avait que trois médias français présents… -, il décide de soulever le drap qui cachait la première Mégane électrique de l’histoire. Et la vérité est que, nous pouvons le confirmer, les attentes n’ont pas été déçues…

Mais commençons par le commencement. Elle s’est déroulée dans des pavillons perdus d’une des zones industrielles de Paris, où les responsables de Renault ont décidé d’inviter des médias spécialisés pour montrer une toute nouvelle voiture. Et que, d’ailleurs, elle ne remplacera pas – du moins, pour l’instant… – l’actuelle Mégane. Au contraire, à son arrivée au France, en mars 2022, la Renault Mégane E-Tech Electrique – c’est le nom complet – sera commercialisée avec le modèle du même nom de famille, bien qu’équipé de moteurs thermiques essence et diesel. Puis, plus tard, on le verra bientôt…

Renault Mégane E-Tech Electrique
Renault Mégane E-Tech Electrique

A propos de cette nouvelle Electrique, Renault tient également à souligner qu’il s’agit d’une toute nouvelle voiture, conçue et construite sur la base des 10 ans d’expérience de la marque française en matière de véhicules électriques. En tant que produit, cette nouvelle Mégane, bien qu’EV, ne renonce pas à assumer la même position que sa sœur à moteur thermique – c’est une « Dynamic Family Hatch », conçue pour les amateurs de voitures, qui les utilisent dans les buts les plus différents. et à des fins, et qui peuvent être privés, comme les employés d’une entreprise, avec une flotte automobile.

Nouvelle plate-forme et nouveau moteur

Ainsi, pour pouvoir plaire à un public aussi large, Renault a décidé, comme il a tenu à le mentionner également, de partir d’une feuille blanche. Plus précisément, la construction d’une nouvelle plate-forme modulaire, nommée CMF-E, et, pour cette raison également, capable de garantir une liberté totale en termes de conception et de proportions.

Ce fait a abouti à un véhicule d’une longueur pouvant varier entre 4,2 et 4,7 mètres, avec des roues (18 et 20″) très proches des extrémités de la carrosserie (en fait, la Mégane Electrique a moins de 60 mm, entre l’essieu avant et le pare-chocs, que le frère thermique), et avec un empattement qui peut varier entre 2,70 et 2,78 mètres. Autrement dit, environ 20 mm de plus que dans la Mégane à combustion.

Renault Mégane E-Tech Electrique
Renault Mégane E-Tech Electrique

Quant au nouveau moteur électrique, le même effort de compactage – le moteur de climatisation, par exemple, est également rangé dans le berceau du bloc –, associé à une volonté claire d’allègement – ​​pèse 145 kg, soit 10 % de moins. que la Zoé – mais pas en puissance : selon Renault, cette nouvelle hélice permet à la Mégane électrique d’annoncer 160 kW (218 ch) de puissance et 300 Nm de couple maximum, ainsi qu’une capacité d’accélération de 0 à 100 km/h en seulement 2,4 secondes. Ceci, sans oublier la possibilité d’atteindre 14 000 tr/min !

Cependant, et pour ceux qui n’en ont pas besoin, Renault promet une autre version, moins puissante, 96 kW (130 ch), mais par rapport à laquelle la marque française n’a avancé aucune performance. Assurez-vous simplement que, bien que la plate-forme prenne en charge deux essieux moteurs, l’une ou l’autre version sera toujours à traction avant uniquement.

Renault Mégane E-Tech Electrique
Renault Mégane E-Tech Electrique

Accompagnant ce e-Motor, un pack batterie très fin (11 centimètres) et qui, bien que contribuant à environ 400 kg au poids total du véhicule – parvient tout de même à être environ 100 kg plus léger que la Mégane thermique -, annonce également une capacité utile de 60 kWh (il y aura encore 40 kWh), ainsi qu’une autonomie électrique de 470 kilomètres (300 km, le plus petit).

Sur la base de ces résultats, une densité qui peut être 20 % plus élevée – 600 Wh/litre – que dans les batteries de Zoe et qui, aussi pour cette raison, a conduit la marque à développer un nouveau système de protection incendie – Interrupteur de déconnexion de service. Ce qui, en cas de flammes, permet une action plus grande et plus prête, ainsi qu’une efficacité, dans la désactivation des batteries, par les pompiers.

Quant aux recharges, la possibilité de recourir à l’une des trois possibilités : la recharge rapide AC triphasée, c’est-à-dire la capacité à supporter des puissances de recharge de 22 kW ; charge AC standard, synonyme de puissances de charge de 7,4 kW ; et une charge DC ultra-rapide, ce qui signifie des puissances jusqu’à 130 kW, également grâce au refroidissement par eau.

Renault Mégane E-Tech Electrique
Renault Mégane E-Tech Electrique

Soulignons également le système de récupération d’énergie qui équipe cette Mégane Electrique et qui, selon le constructeur, est 30% plus efficace que les systèmes utilisés jusqu’à présent, par la marque, ainsi que les mesures prises au niveau de ce que Renault a appelé « Plaisir de Conduite » . A commencer par la direction, que le constructeur dit particulièrement efficace (rapport de 12), plus directe et avec plus de sensation, et à laquelle il ajoute ce qu’il appelle l’effet « Cocoon » – en gros, augmenter les niveaux de silence, d’isolement, d’absorption. des irrégularités du sol, etc…

Technologiquement à l’avant-garde

Aux côtés des innovations en matière de propulsion et d’embase roulante, une posture esthétique et technologique qui correspond parfaitement à une autre devise qui est à la base de cette nouvelle Mégane Electrique – « High Tech, High Sensations » -, dont le modèle ajoute aux proportions extérieures aérodynamique (seulement 1,5 mètre de haut), silhouette efficace, éclairage entièrement LED (à l’arrière, avec technologie laser) et poignées qui se détachent du corps à l’approche du contrôleur, une cabine tout aussi saisissante. Non seulement pour l’habitabilité et le confort généreux, avec des sièges en cuir ou en matière synthétique recyclée, mais surtout grâce à une forte composante technologique, matérialisée dès le départ dans un nouveau et impressionnant cockpit.

Renault Mégane E-Tech Electrique
Renault Mégane E-Tech Electrique

Pourquoi? D’abord parce qu’il comprend, en une seule pièce de 24 pouces, recouverte de verre Gorilla (le même que pour les téléphones portables haut de gamme), le tableau de bord 100 % numérique et l’écran tactile du système d’infodivertissement, dont le logiciel est basé sur, et a été conçu en collaboration avec Google. Impressionnant par sa qualité, sa netteté et son toucher.

Comme commandes physiques, juste un jeu de touches pour un accès direct à des fonctionnalités, aux allures de piano, à la base de la console, où apparaît également une sorte d’étagère, pour poser le smartphone. Le système de charge inductive de la batterie est à sa base.

Annonçant un système d’éclairage intérieur, capable de reproduire au total 60 couleurs, entre lesquelles il alterne toutes les 30 secondes, Mégane E-Tech Electrique garantit, avec l’intégration de pratiquement toutes les fonctions tactiles, une console centrale uniquement et uniquement pour le rangement – il y a, en tout, 30 litres dans les espaces pour placer des objets -, qui à son tour rejoint un coffre à bagages qui annonce également la meilleure capacité de charge du segment C – 440 litres. Il y a aussi la possibilité de rabattre les dossiers des sièges arrière 1/3 ou 2/3, afin de gagner encore plus d’espace de chargement.

Renault Mégane E-Tech Electrique
Renault Mégane E-Tech Electrique

Le prix? Une mauvaise surprise… hélas !

Enfin, et bien que ce ne soit pas normal, il est encore temps pour les responsables de Renault d’avancer, dès maintenant, avec le prix prévisible pour les marchés d’Europe centrale : entre 40 et 46 mille euros.

N’étant pas un prix habituel dans une Mégane – même si cette Mégane Electrique est, en fait, une évolution notoire… -, si on y ajoute la « pénalité » résultant de notre inspection, il devient facile de comprendre pourquoi, en fait, la pire surprise…