Premier dans la rénovation totale de la gamme. Alfa Romeo GTV renaît en tant que EV

Premier dans la rénovation totale de la gamme.  Alfa Romeo GTV renaît en tant que EV

Après l’annonce par l’homme fort du groupe Stellantis, le Français Carlos Tavares, qu’Alfa Romeo a 10 ans pour retrouver ses heures de gloire, voici la nouvelle que cette renaissance se prépare déjà. Plus précisément, sous la houlette d’une GTV renaissante, désormais sous la forme d’un VE phare, annonçant un renouvellement complet de la gamme de la marque Arese.

La nouvelle est avancée par British Autocar, qui cite des sources internes à la marque italienne, selon lesquelles le constructeur Arese préparera une refonte majeure de sa gamme, dans le cadre des efforts de relance de l’emblème.

La première étape de cette reprise est le retour de la GTV, mais désormais avec une position plus statutaire, en tant que coupé quatre portes haut de gamme, avec en plus la nouveauté supplémentaire qu’est la propulsion 100 % électrique. Et cela, estime Alfa Romeo, pourrait se positionner comme un rival de la BMW i4, même s’il est également prévu avec des moteurs thermiques.

Premier dans la renovation totale de la gamme Alfa Romeo
Alfa Romeo GTV

Pour le reste, et bien qu’au moins pour l’instant il n’y ait pas de confirmations officielles, le magazine britannique rappelle les propos du nouveau PDG d’Alfa Romeo et ancien patron de Peugeot, Jean-Philippe Imparato. Ce qui, même en janvier de cette année, a révélé que, « bien qu’il n’y ait aucune annonce à faire, à ce stade, je dois avouer que je suis très intéressé par l’avenir de GTV ».

N’oubliez pas que l’acronyme GTV, synonyme de « Gran Turismo Veloce », a été utilisé au fil des ans dans plusieurs modèles Alfa Romeo. Dont le dernier, un coupé deux portes en configuration 2+2, vendu entre 1995 et 2005.

Le premier pas

Cependant, la revitalisation d’Alfa Romeo ne devrait pas se limiter au retour de la GTV, mais apportera également, selon Autocar, plusieurs autres modèles. La grande majorité, basée sur des plateformes entièrement nouvelles, à développer par le Groupe Stellantis, et avec des systèmes de propulsion électrifiés. Tout, bien sûr, dans une perspective d’économie d’échelle et de profit accru.

Parmi les nouveaux modèles à lancer figure, dès le départ, le nouveau SUV compact Tonale, qui, bien que reporté à 2022, arrivera sur le marché comme l’un des rares modèles – sinon le seul – à faire partie de la future Alfa. Gamme Romeo, basée sur une plateforme du FCA aujourd’hui disparu : le Plate-forme de petite taille.

1624281305 36 Premier dans la renovation totale de la gamme Alfa Romeo
Le concept Alfa Romeo Tonale

Alors que l’heure du lancement n’est pas encore arrivée, les ingénieurs travailleront à l’amélioration des performances du système hybride rechargeable, qui sera disponible sur le modèle, afin que l’Alfa Romeo Tonale puisse remplacer avec succès la Giuletta. Modèle dont la production, d’ailleurs, est déjà terminée.

Également en route, un autre SUV, encore plus petit que le Tonale et destiné au segment B, pour l’instant, connu en interne sous le nom de Brennero. Crossover qui représentera l’entrée de gamme de la marque Arese et sera produit aux côtés des célèbres Fiat 500X et Jeep Renegade, dans l’usine de Stellantis en Pologne, à partir de 2023.

Ce nouveau modèle sera basé sur la plateforme CMP de PSA, désormais connue sous le nom de STLA Petit, et qui sert déjà de base à des modèles comme la Citroën C4, la Peugeot 2008 ou l’Opel Mokka. Solution qui a également l’avantage de pouvoir adopter à la fois des moteurs à combustion et des systèmes de propulsion électrique.

1624281307 678 Premier dans la renovation totale de la gamme Alfa Romeo
Peugeot 2008 est l’un des modèles qui utilise déjà la plate-forme STLA Petit

De plus, le Brennero devrait également être le premier modèle 100 % électrique d’Alfa Romeo, grâce à l’option d’un moteur électrique qui devrait annoncer une puissance d’environ 136 ch, envoyée uniquement et uniquement aux roues avant, en plus d’être épaulée par un moteur de 45 kWh. batterie, garantissant une autonomie de l’ordre de 322 km.

On se comprend en français ?…

Cependant, il est à noter que l’influence française, en termes de plateformes et de modèles, ne se limite pas à STLA Petit et par Brennero, mais, au contraire, il comprendra également des propositions plus larges, comme c’est le cas des successeurs de la berline Giulia et du SUV Stelvio. Dont l’arrivée sur le marché est prévue, respectivement, en 2023 et 2024.

Conçus actuellement sur la base de l’architecture Giorgio déjà très appréciée, ces nouveaux modèles utiliseront une autre solution développée par PSA : le STLA Grand. Une plateforme française qui, contrairement à Giorgio, a été créée dans une optique d’électrification et permettra ainsi à Alfa Romeo de commencer à proposer également des versions PHEV et 100% électriques.

1624281308 811 Premier dans la renovation totale de la gamme Alfa Romeo
La Maserati Levante est l’un des modèles qui changera la plate-forme Giorgio pour le nouveau STLA Grand

Même ainsi, Autocar déclare également que le STLA Large qui sera utilisé par la marque Arese sera une solution légèrement différente de celle utilisée dans d’autres modèles avec la même base. Les ingénieurs italiens travailleront déjà à adapter divers composants utilisés sur la Giorgio, tels que la direction et la suspension, à la plate-forme française, qui sera désormais également utilisée par Maserati, dans la prochaine génération de la Ghibli et de la SUV Levante.

Parallèlement, le développement d’un tout nouveau système de propulsion 100% électrique est déjà en cours, selon la même publication, en collaboration avec le spécialiste japonais des moteurs électriques Nidec et la société française de production de cellules et de batteries, Saft.

Spider et Mito ont également émis l’hypothèse

Enfin, la publication britannique mentionne également que la GTV n’est pas le seul ancien modèle Alfa Romeo à être envisagé pour son retour, par les responsables de Stellantis. Au contraire, aussi des propositions comme le Spider, la variante cabriolet de la GTV, ou la petite MiTo.

1624281308 315 Premier dans la renovation totale de la gamme Alfa Romeo
Vous vous souvenez de l’Alfa Romeo MiTo ?…

Il est rappelé que la Spider est restée en production entre 2006 et 2010, tandis que la MiTo a été abandonnée en 2018. Cette dernière, étant, encore aujourd’hui, considérée comme une solution importante pour captiver les nouveaux et jeunes conducteurs pour la marque.

Cependant, comme Imparato l’a également reconnu à Autocar, « laissez-moi mettre Alfa Romeo à un certain niveau de performance financière et ensuite nous parlerons ».

Nous aussi, nous attendions…