Pour retenir les acomptes pour la Valkyrie. Aston Martin poursuit un importateur suisse

Pour retenir les acomptes pour la Valkyrie.  Aston Martin poursuit un importateur suisse

La nouvelle sert d’avertissement à d’éventuelles parties intéressées : Aston Martin vient d’annoncer qu’elle poursuivrait en justice une société suisse d’importation de voitures qui, selon la marque britannique, aurait retenu les acomptes des clients, qui ont payé pour réserver une unité du futur hypersports. Valkyrie.

La société suisse en question, rapporte le britannique Autocar, sur la base d’une déclaration d’Aston Martin dans un communiqué, a le nom commercial de Nebula Project AG.

La marque automobile Gaydon révèle qu’elle a déjà entamé toutes les poursuites judiciaires contre cette entreprise, tout en demandant, auprès des procureurs suisses, une enquête judiciaire sur d’éventuels comportements criminels de deux membres du conseil d’administration de Nebula Project AG.

Pour retenir les acomptes pour la Valkyrie Aston Martin poursuit
Aston Martin Valkyrie

Aston Martin rappelle que l’ancienne direction du constructeur britannique a signé, en 2016, un accord avec cette entreprise suisse, dans le but d’accompagner le développement non seulement de la Valkyrie, mais aussi d’autres futurs modèles à moteur central.

Aux termes de cet accord, Nebula Project aura investi une somme non divulguée dans le développement de la Valkyrie, garantissant, en contrepartie, le paiement de redevances, assises sur des commissions et liées au volume de production de l’hypersport, qui devrait supporter un prix proche de trois millions d’euros.

Parallèlement, et également dans le cadre de cette décision de poursuivre Nebula, Aston Martin annonce également la résiliation du contrat de concession avec AF Cars AG, une autre société suisse gérée par les mêmes administrateurs que Nebula Project AG. En l’espèce, alléguant qu’AF Cars aurait vendu les voitures de la marque, en violation du contrat de concession signé.

Selon le constructeur de Gaydon, les versements retenus par Nebula auront un impact négatif de près de 17,5 millions d’euros sur les bénéfices d’Aston Martin.

Le Financial Times rapporte que les concessionnaires auront retenu plus de 11,6 millions d’euros de paiements effectués par les clients, à titre de dépôt de réserve pour une unité Valkyrie.

1624435209 710 Pour retenir les acomptes pour la Valkyrie Aston Martin poursuit
L’administration désormais dirigée par Tobias Moers s’engage à répondre aux demandes des clients formulées par le biais du projet Nebula

Malgré cette allégation, Aston Martin garantit également qu’elle assume le « plein engagement » afin que ces parties intéressées reçoivent les voitures pour lesquelles elles ont déjà dépensé de l’argent.

Cependant, dans le même document, la marque britannique précise également qu’à l’avenir, elle n’acceptera plus les acomptes pour la réservation de véhicules spéciaux, effectués par l’intermédiaire de tiers, mais uniquement s’ils sont livrés directement au constructeur automobile.

Les gens déjà là-bas disent : « chat ébouillanté… »…