Pour 2023 et 2024. Hyundai prépare deux nouveaux VE pour le seuil des 20 000 €

Pour 2023 et 2024. Hyundai prépare deux nouveaux VE pour le seuil des 20 000 €

Après avoir confirmé en juillet qu’il développait un petit véhicule électrique moins cher pour l’Europe, de nouvelles informations de Hyundai lui-même indiquent que le constructeur a l’intention de commercialiser non pas un, mais deux petits véhicules électriques. Qui devraient arriver respectivement en 2023 et 2024.

En supposant, parmi les différents éléments de leur cahier des charges, une valeur marketing de l’ordre de 20 mille euros, ces deux nouveaux véhicules électriques devraient, selon le britannique Autocar, venir occuper la place qui deviendra vacante avec la disparition de l’actuelle i10. .

Destinés au segment A, des petits citadins, ces deux nouveaux VE Hyundai chercheront donc à concurrencer le territoire et la clientèle avec les futurs Volkswagen ID.1 et ID.2, ainsi qu’avec des propositions similaires, bien que commercialisées, soit avec le emblème de la Skoda veut de Cupra.

Hyundai i10
Hyundai i10

Rappelons que Volkswagen a également assumé qu’il entendait déjà être présent sur ce sous-segment des citadines électriques, également avec des propositions tarifaires très compétitives, à partir de 20 000 €.

Quant aux futurs VE de Hyundai, on ne sait encore rien, par exemple, sur l’esthétique, même si et même par succession, au moins l’un d’entre eux devrait avoir des lignes très proches de la i10. Quant à l’autre, il peut s’agir d’une proposition plus identique, par exemple, à la Hyundai Casper.

D’ailleurs, et à propos de ce dernier, il est bon de rappeler que des rumeurs courent depuis un certain temps que le Casper pourrait avoir une version 100% électrique, dès 2023. Si c’est l’un de ceux-ci qui a maintenant fait son apparition, c’est quelque chose que nous devrons attendre et voir…

Avec la contribution de BorgWarner

Toujours sur ces futurs VE de la marque sud-coréenne, la news mentionne que tous deux pourraient disposer d’un module de propulsion intégré (iDM) fourni par BorgWarner, qui annonce des puissances de l’ordre de 184 ch. Valeur qui, cependant, sera certainement plus faible dans les petites citadines EV Hyundai, étant la solution la plus puissante, par exemple, pour les futurs modèles ‘N’ non encore confirmés.

Hyundai Casper
Hyundai Casper

En ce qui concerne la plate-forme, et compte tenu du fait que les marges bénéficiaires, dans ce type de modèles, sont extrêmement courtes, la chose la plus certaine est que l’un de ces nouveaux véhicules électriques pourrait être basé sur la célèbre plate-forme K1, prête à recevoir un Groupe motopropulseur 100% électrique.

Soit dit en passant, il convient de rappeler que ces modèles dont nous parlons ici ne sont que deux d’une série de 10 versions que Hyundai a déjà annoncé son intention de fabriquer, en Europe, jusqu’en 2030. Depuis lors, il sera temps pour le constructeur sud-coréen de faire du tout électrique, sur le Vieux Continent…