Pas d’avenir en Europe. Audi présente le géant Q6 en Chine

Pas d'avenir en Europe.  Audi présente le géant Q6 en Chine

Bien qu’en Europe, il n’y ait rien de plus grand qu’un Q7, la vérité est qu’Audi a déjà, effectivement, un modèle encore plus grand : le Q6… mais pour la Chine.

Bien que sans perspectives commerciales sur le Vieux Continent, où même l’existence de propositions comme le BMW X7 ou le Mercedes-Benz GLS ne convainc pas la marque d’Ingolstadt de monter en gamme, le Q6 est l’une des dernières propositions d’Audi en vue de un marché où les dimensions extérieures sont (aussi) synonymes de statut.

Tout en recourant à plusieurs solutions déjà connues, même du X7 européen, la réalité est que ce Q6 ne manque pas de montrer une image qui lui est propre, à savoir, à travers une nouvelle calandre avec un nouveau design intérieur et dans lequel le design Singleframe apparaît plus déguisé, associé à une optique particulièrement fine, en plus d’être reliés entre eux par un fil de lumière. Une solution que, rappelons-le, Audi n’utilisait jusqu’à présent qu’à l’arrière de ses modèles, reliant les feux.

Le Q6 chinois utilise certaines solutions stylistiques importées d'autres modèles Audi, mais il a toujours sa propre personnalité.
Le Q6 chinois utilise certaines solutions stylistiques importées d’autres modèles Audi, mais il a toujours sa propre personnalité.

De plus, dans le cas de l’arrière de ce Q6, des solutions tout aussi nouvelles, dès le départ, dans le design intérieur des feux, qui intègrent désormais, au centre, l’emblème de la marque, soulignant également la dispense presque totale de métallisés ou même de tout échappement… faux. Mais pas, disons, les jantes en alliage de 21 (!) Toujours attrayantes.

Pour sept… et du gaz !

Dans l’habitacle, l’option de lignes plus traditionnelles et identiques aux modèles les plus récents de la marque aux quatre anneaux, avec notamment l’application d’une planche de bord 12,3 pouces 100 % numérique, plus un écran central de 10,1 pouces, plus un deuxième écran de 8,6 pouces, exclusivement pour accéder et régler le climat.

Cependant, tout aussi ou plus important que ces solutions, un intérieur capable de contenir jusqu’à sept occupants et, selon nous, sans problèmes d’espace majeurs ; C’est que le Q6 annonce une longueur de plus de cinq mètres (5,09 m), 2,01 m de large, 1,78 m de haut, mais aussi 2,98 m d’empattement !

L
L’Audi Q6 dispose d’un habitacle où il est possible de retrouver des technologies déjà connues d’autres « frères »

Côté motorisations, et parce qu’il s’agit d’un marché où le prix du carburant n’a pas autant augmenté qu’en Europe « riche », une offre limitée à deux motorisations exclusivement essence : un quatre cylindres 2.0 TFSI développant 265 ch et 400 Nm de couple, en plus d’un cylindre de 2,5 litres annonçant 299 ch et 500 Nm de couple.

Pour l’Europe ? Peut-être quelque chose de différent…

Conçu à l’origine pour le marché chinois, le plus certain est que ce Q6 ne sera jamais commercialisé sur le Vieux Continent, où les rumeurs sur la possibilité qu’Audi intègre un Q6 dans sa gamme, pointent dans une autre direction.

Avec plus de cinq mètres de long et 2,98 m d'empattement, l'espace ne manque pas à l'intérieur de l'Audi Q6 chinois.
Avec plus de cinq mètres de long et 2,98 m d’empattement, l’espace ne manque pas à l’intérieur de l’Audi Q6 chinois.

Selon ces rumeurs, le Q6 européen pourrait adopter une carrosserie de type SUV Coupé, étant également une proposition 100% électrique.

Reste à patienter…