Noël est arrivé tôt pour une île de Sierra Leone d’importance historique engagée dans la traite transatlantique des esclaves

27

Le simple fait d’allumer les lumières pourrait sortir près de 600 millions de personnes des profondeurs de la pauvreté.

ILE TASSO, SIERRA LEONE, 28 décembre 2020 / 24-7PressRelease / – Selon un Rapport des Nations Unies, le simple fait d’allumer les lumières pourrait sortir près de 600 millions de personnes des profondeurs de la pauvreté. Le 17 décembre 2020, DSA Development, Consult DSA et IslandAid Sierra Leone ont lancé la première phase d’un projet visant à apporter de l’électricité solaire sur l’île historiquement importante de Tasso en Sierra Leone. Le PDG de DSA Development, Moorosi Mokuena, a expliqué: “Cela se traduit par l’amélioration des services sociaux, de la santé et de l’éducation, ainsi que par l’introduction de nouvelles opportunités économiques, améliorant à leur tour le niveau de vie des 5 000 habitants de l’île de Tasso.” En moyenne, les habitants de l’île Tasso gagnent moins d’un équivalent de 500 USD / an.

Première phase du projet d’énergie solaire
Actuellement, les cinq villages qui sont situés sur l’île de Tasso ont une petite source d’électricité qui alimente une unité de réfrigération dans la clinique de l’île. Consult DSA a fourni le financement de démarrage du projet et financé l’électrification de la clinique et des écoles primaires et secondaires. Le vice-président du développement de DSA, Francis Conteh, originaire de la Sierra Leone, a ajouté: “Les étudiants qui étudient après le crépuscule utilisent des sources d’éclairage peu fiables telles que le bois de chauffage et les lanternes à kérosène dont les incohérences de fumée et de lumière ont tendance à faire le plus de mal, provoquant une fatigue oculaire et des problèmes respiratoires. L’équipe est à la recherche de financement pour l’ensemble du projet de développement et de recueillir plus de 50 000 $ pour l’éclairage des rues de l’île carrée de quatre milles et l’éclairage sur les quais.

En fin de compte, l’introduction de l’électricité généralisée sur l’île facilitera l’utilisation des commodités pour inclure des toilettes publiques désinfectées, des laveries automatiques communautaires, des unités de réfrigération, des ordinateurs et des ordinateurs portables, et des machines pour soutenir le développement des entreprises communautaires. Dura Koroma, la directrice exécutive d’IslandAid Sierra Leone a reconnu que “sans électricité, l’insécurité alimentaire, les disparités en matière de santé et le manque de développement économique resteront sur l’île”.

Importance historique et lien avec les États-Unis
L’île de Bunce, juste à l’est de Tasso, était la plus grande base de commerce d’esclaves britannique en Sierra Leone au milieu des années 1700. Les commerçants britanniques se procuraient ses approvisionnements essentiels: eau douce, riz, bois et agrumes de l’île Tasso pour les navires négriers partis pour l’Amérique. L’île de Bunce a été qualifiée de «site historique le plus important d’Afrique pour les États-Unis». De nombreux captifs de l’île de Bunce ont été envoyés en Caroline du Sud et en Géorgie où les planteurs de riz étaient prêts à payer des prix élevés pour les agriculteurs africains asservis de la Sierra Leone.

La présidente de DSA Development, Marva Goldsmith, a établi un lien personnel avec les habitants de l’île de Tasso. «Mes ancêtres sont de la Caroline du Sud», dit-elle, «et visitant Bunce Island et Tasso Island, j’ai eu un immense sentiment de tristesse en sachant que c’était peut-être l’endroit où mes ancêtres ont été marqués, enchaînés et séparés de leur famille avant le terrible voyage en Amérique. ” De nombreux Afro-Américains ont des racines en Sierra Leone, en particulier ceux de Caroline du Sud et de Géorgie où un groupe d’Afro-Américains, appelés «Gullahs», entretient de nombreuses influences culturelles, y compris une langue similaire au krio, la vannerie et les plats de riz. Les historiens ont montré que les captifs de l’île de Bunce ont également été emmenés en Virginie, en Floride et dans d’autres colonies nord-américaines.

Vision du projet
Le développement proposé sur l’île de Tasso comprend la purification et le dessalement de l’eau, un centre de recherche sur l’île de Bunce, un éco-resort et une variété de développement communautaire et économique (géré par GEN Africa) qui se concentrent sur les micro-entreprises qui soutiendront l’éco-station. et tirer parti des atouts, de la géographie et des intérêts uniques de la communauté.

Historien de renom, le Dr Joseph Opala a été retenu comme consultant de projet. Le Dr Opala est connu pour avoir établi la «Gullah Connection», les liens historiques entre les peuples autochtones de la nation ouest-africaine de la Sierra Leone et les Gullah de la région du Bas-Pays de Géorgie et de Caroline du Sud. Pendant plus de 30 ans, il a produit des films documentaires, des expositions de musée et des publications populaires sur ce lien historique.

La collaboration
IslandAid Sierra Leone est une organisation non gouvernementale dont les objectifs fondamentaux sont de conserver et de protéger les environnements et la biodiversité des îles; et à améliorer le processus pour assurer des moyens de subsistance durables aux communautés insulaires de la Sierra Leone. Depuis sa création en mai 2010, IslandAid a organisé des événements éducatifs communautaires annuels qui sensibilisent à la santé environnementale, au changement climatique, à la pollution, à la déforestation, à la perte de biodiversité, à la résilience des îles et au développement durable.

Développement DSA a été créée en avril 2020 en tant que société en commandite sierra léonaise. DSA Development a été fondée par les propriétaires de Consult DSA, une petite entreprise américaine appartenant à des femmes qui fournit des services de conseil en gestion à des organisations privées, publiques et à but non lucratif. Consulter DSA fourni le financement de démarrage pour les dépenses du projet et parrainé la première phase du projet solaire.

# # #



Source