Entre violence armée et changement climatique aux effets désastreux, les habitants du Sahel voient leur environnement se modifier radicalement.

Entre violence armée et changement climatique aux effets désastreux, les habitants du Sahel voient leur environnement se modifier radicalement.

Dans cette région, les questions de sécurité occultent la gravité de la crise humanitaire qui touche des millions de personnes dans 5 pays:

la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad.

Quels sont les facteurs qui contribuent à cette crise humanitaire ?

1. Dans la région du Sahel, le manque d’opportunités économiques et la quasi-absence des services essentiels maintiennent des millions de personnes dans une pauvreté extrême.

2. Le changement climatique réduit de plus en plus les surfaces agricoles disponibles et l’eau devient rare.

Au Niger, les changements climatiques touchent directement les populations. À Tillabéri, dans le sud-ouest, les récoltes sont faibles et les animaux n’ont pas assez à manger.

Cette situation menace les millions de perso
Diffa, près de la frontière avec le Nigéria, Yébi. Maina, un éleveur de 60 ans, et sa famille ont reçu des matériaux de construction et de la nourriture de la part du CICR. Sylvain Cherkaoui / Cosmos pour le CICR

Entre violence armée et changement climatique aux effets désastreux, les habitants du Sahel voient leur environnement se modifier radicalement.

Dans cette région, les questions de sécurité occultent la gravité de la crise humanitaire qui touche des millions de personnes dans 5 pays:

la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad.

Quels sont les facteurs qui contribuent à cette crise humanitaire ?

1. Dans la région du Sahel, le manque d’opportunités économiques et la quasi-absence des services essentiels maintiennent des millions de personnes dans une pauvreté extrême.

2. Le changement climatique réduit de plus en plus les surfaces agricoles disponibles et l’eau devient rare.

Au Niger, les changements climatiques touchent directement les populations. À Tillabéri, dans le sud-ouest, les récoltes sont faibles et les animaux n’ont pas assez à manger.

Cette situation menace les millions de personnes qui dépendent de l’élevage et de l’agriculture pour survivre.

LA REGION DE TILLABERI AU SUD OUEST DU NIGER

3. Les conflits en cours dans la région du Lac Tchad et au Mali ont des conséquences importantes sur la sécurité des populations et poussent des millions de personnes hors de chez elles.

Au Nord du Mali, les violences et les affrontements armés à répétition mettent les populations de la région dans une situation humanitaire alarmante.

4. Il y a peu, les migrants subsahariens en route vers l’Europe transitaient principalement par la ville d’Agadez, au Niger. Aujourd’hui, avec les changements de politiques migratoires, leur nombre a fortement diminué. Certains y sont même coincés.

Au Sahel, n’attendons pas que les armes se taisent pour trouver des solutions durables.

« Si nous ne soutenons pas la région sur le plan humanitaire et du développement, il y aura de graves conséquences, notamment davantage de déplacements. Et beaucoup de ces zones constituent déjà des terreaux fertiles pour la radicalisation et l’extrémisme. »

Patrick Youssef, directeur régional adjoint pour l’Afrique au CICR

Diffa, près de la frontière avec le Nigéria, Yébi. Maina, un éleveur de 60 ans, et sa famille ont reçu des matériaux de construction et de la nourriture de la part du CICR. Sylvain Cherkaoui / Cosmos pour le CICR