Le 18 juin 2020 – Framatome a signé un protocole d’accord (MOU) avec l’entreprise publique Rosatom dans le cadre de la procédure de sélection d’un investisseur stratégique pour la centrale nucléaire de Béléné, en Bulgarie.

Kirill Komarov, first deputy director general of Corporate Development and International Business de Rosatom, et Frédéric Lelièvre, Senior Executive Vice President en charge des Ventes, Plateformes Régionales et de la Business Unit Contrôle-Commande, ont récemment signé ce protocole d’accord.

« Framatome apporte son expertise internationale et des années d’expérience industrielle dans le domaine des systèmes de contrôle-commande », a déclaré M. Lelièvre. « C’est un honneur de nous associer à l’entreprise publique Rosatom en vue de la construction de la centrale de Béléné, un projet important qui permettra de produire une électricité propre et fiable. »

Conformément au protocole d’accord, les entreprises collaboreront pour participer à l’appel d’offres pour la construction de la centrale de Béléné. Si l’entreprise publique devient un investisseur stratégique du projet par le biais d’un processus concurrentiel, Framatome sera le partenaire de référence des systèmes de contrôle de processus automatisés de la centrale.

« Les protocoles d’accord signés soulignent un niveau constant et élevé de confiance entre nos deux entreprises », a déclaré M. Komarov. « Je suis sûr que la coopération internationale avec les leaders de l’industrie nucléaire contribuera à créer les meilleures conditions financières et techniques pour la mise en oeuvre de la centrale de Béléné. »

Rosatom a déjà collaboré avec succès à plusieurs projets internationaux avec Framatome, parmi lesquels le projet PAKS – 2 centrales nucléaires en Hongrie et le projet Hanhikivi – 1 centrale nucléaire en Finlande.

Pour référence :

L’annonce de la procédure de sélection d’un investisseur stratégique pour la centrale de Béléné a été publiée le 22 mai 2019, dans le Journal officiel de l’Union européenne (JOUE). En raison de la pandémie du coronavirus, la date limite des offres a été repoussée par la Bulgarie. La participation de l’entreprise publique Rosatom dans la procédure de sélection d’un investisseur stratégique dans la centrale de Béléné est assurée par Rosatom Overseas JSC (qui fait partie de Rosatom).

L’achèvement de la construction de la centrale de Béléné permettra à la Bulgarie de fournir aux entreprises et à la population une électricité propre et abordable, tout en réduisant la dépendance du pays à l’importation de combustibles minéraux solides.

Framatome avait récemment remporté un marché pour fournir le système de protection réacteur à la centrale nucléaire de Koursk II en Russie en mai dernier.

PLUS D’INFO

Le 8 avril 2020 – Framatome a remporté le contrat de fourniture du système de protection réacteur des tranches 1 et 2 de la centrale nucléaire de Koursk II en Russie. Ce contrat inclut la planification, la conception, la fabrication et la mise en place du système.

Ce contrat s’appuie sur le protocole d’accord conclu en 2018 par Framatome avec Rusatom Automated Control Systems (RASU), une société de la société d’État russe Rosatom. Le protocole comprend la coopération dans la fourniture de sous-systèmes d’I&C (Instrumentation & Control) conçus par Framatome aux projets de construction de centrales nucléaires russes, avec la localisation potentielle de la fabrication de composants et de systèmes dans les entreprises de Rosatom.

« Notre partenariat historique avec RASU continue de se développer avec notre participation au projet de la centrale nucléaire de Koursk II à un niveau d’excellence des plus élevés », a déclaré Frédéric Lelièvre, SEVP in charge of Sales, Regional Platforms and I&C Business Unit at Framatome. « Ensemble, nous concrétisons notre détermination à fournir des technologies de pointe pour les nouveaux réacteurs VVER russes en cours de construction. »

Le système de protection du réacteur est composé de 45 armoires TELEPERM XS I&C qualifiées dans la classe de sécurité la plus élevée.Ce contrat fait suite à la mise en place réussie de la plateforme de contrôle-commande numérique TELEPERM XS de Framatome dans d’autres centrales nucléaires en Russie, Novovoronezh NPP-2 Unit 1 et Leningrad NPP-2 Unit 1.

Framatome fournira les armoires de contrôle-commande au centre d’intégration de RASU à Moscou ainsi que ses services de contrôle au banc d’essai et pendant les activités d’installation et de mise en service. La fin des travaux d’installation est programmée pour fin 2025.

« Ce contrat démontre l’excellente réputation internationale des équipes et des solutions de contrôle-commande de Framatome », a déclaré le Dr Andreas Teufel, responsable de la ligne de projets I&C de Framatome en Allemagne. « Nous sommes fiers d’offrir ces solutions alors que nous poursuivons le renforcement de notre partenariat avec RASU. »

Les travaux de construction sur la première tranche de la centrale nucléaire de Koursk II ont commencé en avril 2018, suivis par la seconde tranche en avril 2019. Ces réacteurs de troisième génération de la nouvelle série VVER TOI russe produisent 1 200 MWe et sont conçus pour fonctionner pendant 60 ans.

La centrale nucléaire de Kursk II remplacera les unités de puissance existantes de la centrale nucléaire de Kursk après leur déclassement. Les nouvelles unités de puissance seront conformes aux exigences internationales de sécurité nucléaire actuellement à jour.

RASU est responsable de l’ensemble du projet de développement, d’approvisionnement et de mise en service d’I & C pour les unités 1 et 2 de Kursk NPP II. L’entreprise fournira également à l’usine des tableaux et des transformateurs isolés au gaz de 330 kV.

A PROPOS DE ROSATOM

En octobre 2014, le groupe Rosatom a choisit Paris pour y établir le centre de ses activités en Europe de l’Ouest, avec l’ouverture de sa filiale française Rosatom Western Europe.
Rosatom Western Europe est le bureau régional de la société ROSATOM en Europe de l’Ouest, placé sous la direction du département Rosatom International Network.

La zone géographique couverte par Rosatom Western Europe inclut la France, l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, la Suisse, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, l’Autriche, la Suède, la Norvège et la Finlande.

Rosatom Western Europe a pour principal objectif de développer la division des affaires internationales du groupe Rosatom en Europe de l’Ouest en établissant des partenariats mutuellement avantageux avec les entreprises européennes, dans le but d’accéder à de nouvelles opportunités.

Nous soutenons les activités de la société ROSATOM dans les pays d’Europe occidentale et dans les pays nordiques, promouvant l’ensemble des produits et services que proposent les diverses entreprises de l’industrie nucléaire russe dans la région.

Nous apportons également un soutien actif a la société ROSATOM dans les domaines du marketing, du business development et de la communication en Europe de l’Ouest.

« Les centres régionaux ont pour objectifs d’une part de prospecter des nouveaux marchés au profit du groupe Rosatom, et d’autre part de se rapprocher de nos clients afin de mieux prendre en compte l’ensemble de leurs exigences ».
Alexandre Merten, président de « Rusatom International Network »