Avez-vous reçu un courriel émanant soi-disant d’INTERPOL ? Attention ! C’est forcément une escroquerie.
Ne vous laissez pas abuser : INTERPOL ne contacte jamais directement de particuliers, ne demande jamais d’argent à personne et ne vous invitera jamais à transmettre vos informations bancaires ou à effectuer un virement.

Nous savons que des messages utilisant abusivement le nom d’INTERPOL circulent. Sous ce nom, qui est un gage de sérieux et de légitimité, ces messages ont généralement pour objet de vous convaincre d’envoyer de l’argent aux escrocs.

Ne vous fiez pas aux logos ou aux noms qui semblent officiels dans des lettres ou des courriels. Ces messages sont des faux.

Exemples de stratagèmes auxquels ont recours les escrocs
« Vous figurez dans notre base de données parce que vous avez apparemment été victime de piratage. Veuillez nous contacter afin que nous puissions le vérifier. »

Dans ce type de message, les escrocs ne vous demandent pas directement d’argent, mais semblent vouloir vous protéger. Ce n’est probablement que la première étape et, une fois que vous les aurez contactés, il se peut qu’ils exigent de vous un virement de fonds.

INTERPOL ne contacte pas les personnes enregistrées dans ses bases de données. En outre, l’Organisation n’a pas de base de données sur les victimes de piratage.

« Une fois que vous nous aurez envoyé l’argent, INTERPOL délivrera une lettre d’autorisation afin que nous puissions débloquer votre compte. »

INTERPOL ne délivre en aucun cas de lettres d’autorisation aux fins du déblocage de fonds.

« INTERPOL confirme l’authenticité de cette transaction et prendra des mesures en vue de votre arrestation si vous ne réglez pas cette taxe dans les délais. »

INTERPOL n’intervient dans aucune transaction financière et ne procède jamais à des arrestations (lesquelles sont de la compétence des polices nationales de nos pays membres).

« Vous avez été victime d’une escroquerie financière. Nous sommes INTERPOL et nous pouvons vous aider à récupérer votre argent. »

Les personnes qui vous envoient ce courriel sont probablement celles qui vous ont escroqué (sinon, comment auraient-elles obtenu vos coordonnées ?) Elles vont essayer de vous escroquer une seconde fois.

« Votre photo figure sur un site Web des personnes recherchées par INTERPOL. Veuillez confirmer vos coordonnées. »

La seule liste légitime de notices rouges INTERPOL est celle publiée sur notre page recensant les personnes recherchées.

Tout autre site est un site fictif, et ce message vise à vous faire peur et à vous inciter à payer pour que votre photo soit retirée. Soyez vigilant.

Signalez-nous ces messages !
Si vous recevez un courriel ou un message suspect utilisant le nom d’INTERPOL et contenant les coordonnées d’un compte bancaire ou le nom d’une société de transfert de fonds que l’on vous demande d’utiliser pour virer de l’argent, contactez-nous. Pour cela, utilisez le formulaire de contact ci-dessous afin que nous puissions transmettre le dossier à la police nationale, qui ouvrira une enquête.

SIGNALEZ-NOUS ces messages !