Moment historique. Les véhicules électriques et hybrides rechargeables se sont vendus plus en août que le diesel

Moment historique.  Les véhicules électriques et hybrides rechargeables se sont vendus plus en août que le diesel

Le timing est historique : pour la première fois dans des records, les ventes de véhicules électriques (EV) et hybrides rechargeables (PHEV) ont dépassé le nombre de voitures diesel vendues en Europe.

L’« effet » a eu lieu en août dernier, selon les données recueillies par la société spécialisée dans l’analyse du marché automobile JATO Europe. Et selon lequel Véhicules électriques (VE) et hybrides rechargeables (PHEV) ont réalisé, au cours du mois en question, une part de marché de 21%, avec un total de 151 737 véhicules livrés, contre 20% de part de Diesel, moteur avec lesquels « seulement » 141 635 véhicules ont été livrés.

Pour le reste, et toujours sur ces chiffres, il convient de mentionner que le dernier mois d’août n’était même pas le meilleur mois de tous les temps pour les VE et PHEV, mais seulement le deuxième meilleur. Un fait qui, même ainsi, ne l’a pas empêché d’être le premier mois au cours duquel ce type de moteur a réussi à surpasser les Diesel.

Ventes d'août par type de carburant
Ventes d’août par type de carburant

D’ailleurs, et pour avoir une idée plus précise du parcours déjà emprunté par les VE et les PHEV, entre janvier et août seulement, ce type de moteur a déjà vendu au total 1,32 million de véhicules. Alors que, sur la même période de 2020, les ventes n’avaient pas dépassé 158 300 véhicules.

ID.3 et Kuga devant leurs courses respectives

Du côté des modèles, le best-seller, en août, a été la Volkswagen ID.3, reprenant ainsi une avance qu’elle avait déjà conquise en juillet. La Tesla Model 3 américaine occupait la deuxième place et pas très loin, suivie d’une autre Volkswagen électrique, l’ID.4.

Parmi les PHEV, le leadership de Ford Kuga, même avec une baisse de 26% des ventes par rapport au résultat obtenu au même mois de 2020. Peu de temps après, un autre SUV, le Mercedes GLC, et, à la troisième place, une berline ont fait leur apparition. : la BMW Série 3 PHEV.

L’essence continue de régner

Malgré les performances méritoires des véhicules électriques et hybrides rechargeables, sur le marché européen, en août, la vérité est que les résultats de ces moteurs sont encore loin des performances atteintes par les moteurs à combustion à essence. Lesquels, malgré la tendance à la baisse qu’ils ont menée, continuent de rassembler la plupart des préférences des consommateurs du Vieux Continent, avec 56% de part, rien qu’en août.

Toujours sous la pression des gouvernements, Diesel continue de perdre des partisans en Europe
Toujours sous la pression des gouvernements, Diesel continue de perdre des partisans en Europe

En termes de modèles, le crédit est attribué à la nouvelle Dacia Sandero, qui a terminé le mois d’août en tant que proposition la plus vendue pour le deuxième mois consécutif. Un résultat qui fait également du modèle roumain le cinquième best-seller, à ce jour, en 2021.

À la deuxième place vient l’éternelle Volkswagen Golf, qui continue d’afficher une tendance à la baisse, par rapport aux années précédentes et après être déjà passée pour la première place, en 2021.

Le marché européen continue de baisser

Enfin, en ce qui concerne le marché, une tendance baissière, supérieure à deux chiffres, pour le deuxième mois consécutif, ce qui n’empêche pas pour autant le Vieux Continent de disparaître déjà et depuis janvier, des chiffres bien plus positifs qu’en une période 2020 identique – 8 095 419, c’est le nombre de véhicules déjà vendus cette année, contre 7 192 839 à la même période en 2020.

En août, la Dacia Sandero était à nouveau le modèle le plus vendu en Europe
En août, la Dacia Sandero était à nouveau le modèle le plus vendu en Europe

En ce qui concerne, uniquement et uniquement, pour le mois d’août, un total de 713 714 unités ont été échangées, soit 18% de moins qu’à la même période de 2020 ; 33 % de moins qu’en août 2019 ; mais aussi le pire mois d’août depuis 2014.

Parmi les raisons contribuant à cette baisse figurent les problèmes d’approvisionnement en puces de l’industrie automobile qui ont conduit de nombreux conducteurs à se tourner vers le marché des voitures d’occasion, fait valoir JATO Europe.