Mauvais présage? Tesla retire les prix et les réservations du Roadster de son site officiel

Mauvais présage?  Tesla retire les prix et les réservations du Roadster de son site officiel

Tesla a retiré de son site officiel non seulement le prix, mais aussi la possibilité de réserver, qui sera la version de lancement de la tant attendue sportive Tesla Roadster. Nouveau gel du rêve ?…

A une époque où, aux États-Unis, la marque nord-américaine acceptait déjà les réservations de clients qui voulaient garantir, par exemple, une unité de la soi-disant « Founders Series », l’édition limitée avec laquelle le Roadster devrait atteindre le marché en 2023, c’est alors que Tesla donne l’idée d’avoir encore fait un gros coup de frein au projet, en remettant le modèle dans une sorte de cryogénie.

La situation a été déclenchée par un utilisateur du réseau social twitter puis diffusé sur le site Electrek, une publication généralement bien informée sur l’actualité des tramways. Lequel a signalé le retrait, soit des prix déjà fixés pour les deux versions de la voiture de sport – Standard et Founders Series -, soit la possibilité de réserver une unité de cette dernière.

Bien qu'apparaissant déjà sur le site officiel de la marque et ayant même traversé l'Europe, la Tesla Roadster souffre à nouveau d'une nouvelle impasse
Bien qu’apparaissant déjà sur le site officiel de la marque et ayant même traversé l’Europe, la Tesla Roadster souffre à nouveau d’une nouvelle impasse

Une stratégie qui, d’ailleurs, ne sera pas tout à fait nouvelle chez Tesla, qui avait déjà fait de même pour Cybertruck. Avec le PDG de Tesla, Elon Musk, expliquant alors que la suppression de cette information, concernant le pick-up, avait à voir avec la volonté de Tesla de créer de nouvelles lignes d’équipement pour le modèle.

Rappelons que la marque nord-américaine de véhicules électriques avait déjà mis en pratique, par rapport au Roadster, la même stratégie commerciale déjà vue dans d’autres modèles. A savoir, avec l’ouverture d’une période de réservation, juste après la présentation du concept qui est à la base de cette deuxième génération.

Cependant, pour effectuer la réservation, les clients devaient verser un acompte qui, dans le cas de la version standard du Roadster, s’élevait à 50 000 dollars (un peu plus de 44 000 euros, au prix actuel), alors que, dans le cas pour une part ‘Founders Series’, le dépôt devrait être de 250 000 $ (environ 221 578 €). Même ainsi, l’explication de la non-acceptation de plus de réservations pour cette dernière version peut également résider dans le fait qu’elle est déjà épuisée.

Des promesses différées…

Pourtant, il est curieux qu’après avoir été présentés en grande pompe, le Cybertruck et le Roadster sont encore loin du marché.

Cybercamion Tesla
Cible d’accélérer le développement, au détriment du Roadster, la vérité est que Tesla Cybertruck n’apparaît toujours pas dans les concessions

En fait, Musk a même déclaré que le développement du Roadster était retardé suite à la nécessité d’accélérer le lancement de Cybertruck, également pour faire face aux nouvelles successives de nouveaux pick-up électriques qui seraient sur le point d’arriver sur le marché.

Déjà l’actuel Roadster, présenté en 2017, semblait promettre, là, des performances époustouflantes, car un fait de base dans une voiture de sport qui était aussi le premier modèle annoncé par Tesla, a eu lieu en 2008, alors basé sur un modèle Lotus.

Déjà dans cette première génération, la super sportive de la marque fondée par Elon Musk promettait une capacité d’accélération de 0 à 100 km/h en moins de deux secondes, ainsi qu’une autonomie de l’ordre de 600 miles, autrement dit, quelque chose comme 966 kilomètres.

Introduite dans cette dernière version en 2017, la Tesla Roadaster annonçait, là, une capacité d'accélération de 0 à 100 km/h en moins de deux secondes.
Introduite dans cette dernière version en 2017, la Tesla Roadaster annonçait, là, une capacité d’accélération de 0 à 100 km/h en moins de deux secondes.

Cependant, dans les efforts de transition vers la production, les objectifs initialement fixés se sont rapidement révélés difficiles à atteindre. Conduisant, là, à un retard dans les plans de lancement. Avec la mise à jour du projet initial, Tesla s’est fixé une nouvelle échéance pour arriver sur le marché – 2023 -, préservant toutefois la possibilité d’un éventuel nouveau revers.

Un nouveau revers, qui d’ailleurs semble arrivé, au grand dam de nombreux clients qui auront déjà investi entre 50 000 et 250 000 dollars dans la sportive de leurs rêves…