Les pertes continuent. Le marché automobile a chuté de 37,6 % en août

Les pertes continuent.  Le marché automobile a chuté de 37,6 % en août

Les pertes sur le marché automobile au France se poursuivent. Cette fois, pour le dernier mois d’août, période au cours de laquelle seulement 10 003 voitures ont été immatriculées, soit 37,6 % de moins qu’au même mois de 2019.

Collectées par l’ACAP – Association française du commerce automobile, les immatriculations de véhicules neufs en août ont enregistré une baisse – 31,8% -, même par rapport au même mois en 2020. Ceci, bien que cela ait été l’un des mois où non seulement la pandémie, mais aussi le confinement du pays, est alors à son apogée.

Quant à la période entre janvier et août 2021, un total de 123 544 véhicules neufs ont été immatriculés, ce qui représente une baisse de 34,5 %, par rapport à la même période en 2019. soit au contraire une augmentation de 11,5 %.

Les pertes continuent Le marche automobile a chute de 376

Pour le reste, et d’un point de vue européen, soulignons qu’en juin, dernier mois de cette année pour lequel il existe des données sur les 27 pays de l’Union européenne, le France a enregistré la deuxième plus forte baisse en pourcentage.

Les produits légers sont ceux qui tombent le plus

Passant à une analyse par catégories et types de véhicules, le domaine, dans l’immatriculation des nouvelles immatriculations, des voitures particulières, avec un total de 7 971 unités, bien que ce nombre représente une baisse de 35,9% par rapport à 2019. alors que, en véhicules utilitaires légers, seuls 1 817 véhicules ont été immatriculés, soit une baisse de 44,8%.

En analysant l’ensemble des véhicules légers, de tourisme et de marchandises, un total de 9 788 voitures neuves immatriculées, ce qui représente à son tour une baisse de 37,8 % par rapport à 2019.

Enfin, et passant aux anciens véhicules, un total de 215 véhicules neufs immatriculés en août 2021, un nombre qui représente une baisse de 30 par rapport au même mois de 2019.