Les gains boursiers de Trump s'évaporent

21

Le Dow Jones a ouvert 10% ce matin avec le S&P 500 en baisse de 7,5%, déclenchant le disjoncteur 7%, qui a cessé de s'échanger pendant 15 minutes. C'est après que la Fed, dimanche, a abaissé de manière inattendue le taux des Fed Funds de 100 points de base à essentiellement 0% et a déclaré qu'elle ajouterait au moins 700 milliards de dollars à son bilan. Alors que les indices ont un peu récupéré, ils sont toujours en baisse d'environ 7% à midi et gardent un œil sur un rebond de chat mort.

Étant donné combien Trump suit le marché boursier et pense qu'il s'agit d'un référendum sur sa présidence, vous pouvez être sûr qu'il panique en ce moment puisque la Fed a fait à peu près tout ce qu'elle peut, une récession se profile en raison du coronavirus et les marchés sont en chute libre depuis la mi-février. Il sera particulièrement livide car ses rendements boursiers sont désormais sensiblement inférieurs à ceux d’Obama.

Dow est à un ou deux jours de l'effacement des gains depuis l'inauguration de Trump

Chaque président est inauguré le 20 janvier à midi. Le 19 janvier 2017, le Dow 30 Industrials a clôturé à 19732. Depuis lors, le Dow a fait ce qui suit.

  • À son apogée de 29 551 le 12 février de cette année
  • Il avait augmenté de 9 819 points ou 50%
  • Il se situe désormais autour de 21 500 pour un gain d'environ 1 750 points soit 9%
  • A chuté de plus de 8 000 points ou 27% par rapport au sommet d'il y a moins de cinq semaines

Cela signifie que le Dow Jones n'est qu'à environ 1750 points ou 9% de devenir négatif depuis l'inauguration de Trump. L'indice est basé sur les variations en dollars des 30 actions qui le composent. Pour chaque différence de 1 $ dans l'un des prix de l'action, le Dow Jones se déplace de 6,78 points. Cela signifie qu'il ne faudra qu'un mouvement combiné de 261 $, ou 8,70 $ par action Dow, pour effacer tous ses gains depuis son inauguration. Compte tenu de la volatilité des marchés, cela pourrait prendre un ou deux jours à peine.

Il faudra une baisse d'environ 3 200 points pour effacer les gains depuis l'élection de Trump

Le jour où Trump a été élu, le Dow a clôturé à 18333. Vers midi, il était d'environ 21 500, soit une augmentation d'environ 3 200 points ou 19%. S'il devait encore baisser de 3 200 points, il aurait annulé tout le gain de 61% depuis son élection.

  • À son apogée de 29 551 le 12 février de cette année
  • Le Dow Jones avait augmenté de 11 218 points ou 61%
  • Avec environ 21 500 points, il gagne environ 3 200 points ou 17%
  • Mais a chuté de 7800 points ou 26% par rapport à son sommet d'il y a moins de cinq semaines

Alors qu'il faudrait 3 200 supplémentaires pour effacer tous les gains du Dow depuis son inauguration, avec la volatilité actuelle du marché, cela pourrait se produire.

Le S&P 500 est un peu mieux

Le S&P 500 a un peu mieux performé que le Dow mais est toujours en baisse substantielle par rapport à son sommet. À une valeur totale de 2 540 vers midi, il a:

  • Augmentation de 12% depuis l'inauguration
  • Augmentation de 19% depuis les élections
  • Mais a chuté de 25% par rapport à son sommet de 3 386 le 19 février de cette année

Cependant, cela pourrait prendre moins d'une semaine avant de devenir négatif à la fois de son investiture et de son élection compte tenu de la volatilité des marchés. Le graphique ci-dessous montre différents niveaux de support technique, qui ont été explosés au cours du mois dernier.

Si le S&P 500 tombe en dessous du plus bas de la veille de Noël 2018 de 2351, il n'y a pas beaucoup de soutien (pas qu'ils aient été utiles récemment) pour l'empêcher d'effacer ses gains.

Source