Le président Trump signe une ordonnance visant à lutter contre la traite des êtres humains

19

L'ordonnance crée un nouveau poste au sein du conseil de politique intérieure qui sera "uniquement consacré à la lutte contre la traite des êtres humains".

Le poste n'a pas encore été pourvu mais un responsable de l'administration a déclaré aux journalistes avant l'événement qu'il n'y a "aucun doute que nous choisirons quelqu'un de très bon pour le poste".

"Nous y sommes très intéressés par de nombreux domaines d'expertise. Mais nous ne sommes pas prêts à annoncer un nom pour le moment", a déclaré l'officiel.

Elle a prononcé une allocution d'ouverture lors du sommet de deux heures à la Maison Blanche vendredi sur la question. Le président a également assisté et fait des remarques, ainsi que des survivants de la traite des êtres humains, le vice-président Mike Pence et le procureur général William Barr.

L'ordonnance est le dernier effort de l'administration pour lutter contre la traite des êtres humains. Depuis son entrée en fonction, le président a promulgué des mesures visant à mettre fin aux relations sexuelles et à la traite en ligne et a tenu des séances d'écoute avec des survivants et des avocats à la Maison Blanche aux côtés d'Ivanka Trump.

L'ordonnance appelle également le Département d'État à créer un site Web du gouvernement pour des ressources sur la lutte contre la traite des êtres humains, y compris la sensibilisation du public et la formation.

"Nous pensons que ce sera une excellente ressource pour les victimes, elles auront un endroit où aller pour voir quelle aide elles peuvent recevoir, mais aussi les forces de l'ordre et les associations", a déclaré un responsable à la presse.

L'ordonnance invite également les agences fédérales à travailler sur des programmes de récupération et de prévention axés sur la traite des êtres humains et la protection des enfants.

Source