Le président Trump exhorte les partisans à rester pacifiques dans une nouvelle vidéo

33
Déclaration Trump 1 13

WASHINGTON – Le président Donald Trump a publié mercredi une vidéo condamnant les actions de ses partisans qui ont pris d’assaut le Capitole américain la semaine dernière.

La vidéo est sortie quelques heures après sa mise en accusation par la Chambre pour une deuxième fois record, cette fois avec des votes républicains. La publication a été partagée via le compte Twitter officiel de la Maison Blanche, car le propre compte du président a été définitivement suspendu par la plateforme de médias sociaux.

Trump a déclaré qu’il avait renié «sans équivoque» l’insurrection à Washington, DC et a appelé ses partisans à rester pacifiques au milieu des inquiétudes concernant la violence supplémentaire dans les jours précédant l’investiture du président élu Joe Biden.

«Aucun de mes vrais partisans ne pourra jamais soutenir la violence politique», a déclaré Trump. «Aucun de mes véritables partisans ne peut manquer de respect aux forces de l’ordre.»

Avec la menace d’éventuelles manifestations armées imminentes, Trump a réitéré que tout le monde doit suivre la loi et obéir aux instructions des forces de l’ordre.

«Chaque Américain mérite que sa voix soit entendue de manière respectueuse et pacifique», a déclaré Trump. «C’est votre droit du premier amendement. Mais je ne peux pas souligner qu’il ne doit y avoir ni violence, ni infraction à la loi, ni vandalisme d’aucune sorte.

«Que vous soyez à droite ou à gauche, démocrate ou républicain, il n’y a jamais de justification à la violence. Aucune excuse, aucune exception, l’Amérique est une nation de lois.

Trump a déclaré qu’il avait ordonné aux agences fédérales d’utiliser «toutes les ressources nécessaires» pour maintenir l’ordre. Des milliers de soldats de la Garde nationale de tout le pays ont été mobilisés dans la capitale nationale, dont environ 500 du Wisconsin.

Le président a également évoqué la liberté d’expression et la liste noire, dans ce qui était probablement une référence à la suspension de son compte sur les réseaux sociaux et à la suppression de l’application Parler des magasins numériques.

«Ce qu’il faut maintenant, c’est que nous nous écoutions les uns les autres, pas que nous nous réduisions au silence», a déclaré Trump.

Trump n’a fait aucune référence au fait qu’il est devenu le premier président de l’histoire du pays à être destitué deux fois.



Source