Le marché automobile français se redresse, mais reste en deçà de 2019

Le marché automobile portugais se redresse, mais reste en deçà de 2019

Le marché automobile français montre des signes de reprise au premier semestre 2021, avec une croissance de 25,6%, mais reste inférieur au niveau de 2019. La crise des semi-conducteurs apparaît comme une nouvelle menace pour le secteur, qui a rejoint la crise du COVID. -19 pandémie.

Le marché automobile français se redresse depuis avril et a enregistré à la fin du premier semestre une croissance de 25,6% par rapport à la même période l’an dernier, avec 81 445 véhicules légers immatriculés, selon les données publiées par l’ACAP – Associação Automóvel de France.

Cette entité souligne que, malgré le changement positif observé au premier semestre 2021, les données indiquent une baisse de 34,1% par rapport à la même période de 2019, avant la pandémie de COVID-19.

Le marche automobile francais se redresse mais reste en deca

L’ACAP ajoute que ce n’est pas seulement la pandémie de COVID-19 qui limite la demande des consommateurs et les ventes de voitures, mais aussi la crise des semi-conducteurs qui affecte l’offre, entraînant une perturbation de la production des usines de voitures, avec des conséquences sur l’offre. de véhicules aux concessionnaires.

Dans ce contexte, l’ACAP comprend que, bien que les concessionnaires soient pleinement opérationnels, 2021 s’avère être une « année particulièrement difficile pour le secteur après 2020, au cours de laquelle il y a eu l’une des plus fortes chutes de marché jamais enregistrées ».

Peugeot et Renault discutent de leadership

Au premier semestre 2021, Peugeot était la marque préférée des consommateurs français, avec 9525 unités immatriculées, mais Renault est à l’affût d’un « slip » de la marque au Lion, qui était à moins de 500 unités et en juin c’était même le le plus vendu, avec 3247 unités contre 1523 pour son rival.

La place la plus basse sur le podium est discutée par deux marques allemandes premium, Mercedes-Benz prenant le dessus sur BMW, bien que la marge entre elles soit inférieure à 300 unités, avec 6612 unités contre 6322 unités. Fait intéressant, en juin, il y avait la même tendance que celle observée entre Renault et Peugeot, BMW enregistrant 300 unités de plus que Mercedes-Benz.

En cinquième position vient une autre marque de l’univers désormais Stellantis, anciennement Grupo PSA, Citroën, avec 5583 unités immatriculées. Dans la position immédiate vient Toyota, avec 4567 unités, mais avec un avantage d’un peu plus de 250 unités sur Volkswagen. La première marque coréenne est Hyundai, avec 3558 unités immatriculées, figurant en huitième position du classement ACAP.

Sabe quais foram os automoveis mais vendidos em 2020 Dados