Le gouvernement du Québec utilisera le bâillon pour faire adopter son projet de loi sur l’abolition des Commissions scolaires — Wikinews

25

Une nouvelle de Wikinews, la source d’informations que vous pouvez écrire.

Sauter à la navigation
Sauter à la recherche

6 février 2020. – Au Québec, le gouvernement caquiste de François Legault utilisera le bâillon, ce vendredi, pour faire adopter son nouveau projet de loi qui abolira les actuelles commissions scolaires.

Le projet de loi sur les élections et les commissions scolaires abolira les élections à ce palier démocratique. Les commissions seront remplacées par des Centres des services scolaires non élus. La gouvernance et le financement seront en partie concentrée au Ministère de l’Éducation et de l’enseignement supérieur. La gouvernance locale sera sous forme de conseil d’administration.

Les partis d’oppositions accusent le gouvernement de ne pas leur laisser le temps d’étudier adéquatement la nouvelle mouture du projet de loi. Ils déplorent aussi l’empressement de gouvernement à vouloir abolir les élections scolaires considérant qu’il s’agit d’un palier démocratique. Le projet de loi a été vivement critiqué puisqu’il mettrait en danger la qualité du système d’éducation publique.

Le taux de participations aux élections scolaires avoisinait les 5%.
Des critiques se faisaient entendre au sein de la population sur la pertinence des Commissions scolaires, étant jugé comme une instance bureaucratique coûteuse et inefficace.

Logo Wikinews

Actualiser la page Actualiser la page

Cet article doit être examiné par un relecteur avant d’être publié.

[[Catégorie:]]


Source