Lancement en septembre. MG montre les premières images de la MG4 EV

Lancement en septembre.  MG montre les premières images de la MG4 EV

Le chinois MG d’aujourd’hui vient de publier les premières images officielles de la future MG4 EV, le premier véhicule électrique (VE) de la marque à utiliser la nouvelle plateforme évolutive modulaire (MSP), mais aussi à promettre des autonomies WLTP comprises entre 350 et 452 kilomètres. Arrive en septembre au Royaume-Uni.

Avec une commercialisation prévue, du moins au départ, uniquement au Royaume-Uni, la future MG4 EV annonce, désormais, comme principale nouveauté, le fait qu’elle lancera une nouvelle plateforme pour véhicules électriques, la Modular Scalable Platform, à partir de laquelle la marque britannique aujourd’hui aux mains des chinois, elle entend venir fonder plusieurs nouvelles voitures, pour différents segments.

Jusqu’ici déjà pris dans le processus de développement, c’est-à-dire lourdement camouflé, c’est pourtant la première fois que MG Motor montre, sans aucun artifice, à la fois l’extérieur et l’intérieur de la MG4. Confirmant, d’emblée, l’option d’une carrosserie cinq portes à hayon.

Les premières images de la MG4 EV montrent un arrière qui ne cache pas quelques similitudes avec la Toyota Yaris
Les premières images de la MG4 EV montrent un arrière qui ne cache pas quelques similitudes avec la Toyota Yaris

A côté de ce choix, des solutions stylées comme une face avant sans calandre, mais avec un ensemble d’optiques LED au look agressif, accompagnées de lignes aérodynamiques inspirées de la MG5 EV récemment rénovée.

Vues de profil, des lignes sculptées avec diverses protections plastiques et des vitres arrière en lien visuel avec la lunette arrière, à laquelle, à l’arrière, on retrouve des feux sur toute la largeur du véhicule, rappelant la Toyota Yaris, en plus d’un becquet fendu .qui semble vouloir faire la continuité de la toiture.

Toujours à l’arrière, un pare-chocs avec sous-bouclier en aluminium et qui, associé aux jantes de style aérodynamique, équipées de pneus à profil haut, contribue à promouvoir un look plus crossover.

cabine « numérique »

Passons à l’habitacle, la présence d’un tableau de bord entièrement numérique, en phase avec les dernières tendances du marché, ainsi qu’un système d’infodivertissement avec un écran tactile couleur, qui semble de taille généreuse, avec des boutons physiques à la base.

La numérisation est l'un des aspects à conserver dans l'habitacle de la MG4 EV
La numérisation est l’un des aspects à conserver dans l’habitacle de la MG4 EV

Enfin, l’annonce de plusieurs espaces de rangement ouverts, de porte-gobelets et d’une base de recharge sans fil pour smartphones.

Avec des portées entre 350 et 450 km

En ce qui concerne les aspects techniques et le groupe motopropulseur, MG révèle que la MG4 EV bénéficiera des avantages de la nouvelle plate-forme MSP, qui se distingue par les dernières évolutions en termes de sécurité, de technologie et d’efficacité, en plus des avantages de la propulsion. . Ceci, bien que la plate-forme soit également préparée pour recevoir des systèmes de traction intégrale, notamment grâce à la mise en place non pas d’un, mais de deux moteurs électriques.

Avec une hauteur de batterie de seulement 110 mm et une répartition des masses promise de 50:50, cette nouvelle plateforme est également annoncée avec deux types de batterie, avec 51 ou 64 kWh, promettant une autonomie WLTP entre 350 et 452 kilomètres.

Bien qu'initialement proposée avec une propulsion arrière uniquement, la nouvelle plate-forme MSP prend également en charge les solutions de traction intégrale.
Bien qu’initialement proposée avec une propulsion arrière uniquement, la nouvelle plate-forme MSP prend également en charge les solutions de traction intégrale.

MG a également annoncé la capacité de MSP à pouvoir recevoir d’autres types de technologies, telles que le remplacement de la batterie ou les mises à jour en direct.

Pour différents corps et dimensions

Dans le même temps, le constructeur a également révélé que cette plate-forme MSP pourrait servir de base à différents types de voitures, des berlines aux SUV, ou même des voitures de sport, comme c’est le cas avec la version de production de la MG Cyberster.

Au niveau des empattements, le MSP autorise des empattements pouvant varier entre 2 650 mm et 3 100 mm, ce qui confirme qu’il couvre un large spectre de modèles.

Il y aura plusieurs organismes basés sur la nouvelle plate-forme MSP
Il y aura plusieurs organismes basés sur la nouvelle plate-forme MSP