L’administration Trump va ajouter le SMIC chinois et le CNOOC à la liste noire des exportations: rapport

39

Un homme se tient devant le bâtiment du siège de la China National Offshore Oil Corporation (CNOOC) à Beijing en 2016.

AFP / Getty Images

L’administration Trump est sur le point d’ajouter le plus grand fabricant de puces chinois, le SMIC, et le géant pétrolier CNOOC à sa liste noire d’exportation, affirmant qu’ils appartiennent ou sont contrôlés par l’armée chinoise, a rapporté dimanche Reuters.

On ne savait pas exactement quand les nouvelles désignations prendraient effet. China Construction Technology Co. Ltd. et China International Engineering Consulting Corp. seraient également ajoutés à la liste. Cette désignation rendrait beaucoup plus difficile pour les entreprises américaines d’exporter de la technologie vers les quatre entreprises chinoises. Huawei Technologies Co. a été ajoutée à la liste en mai.

Semiconductor Manufacturing International Corp. est le fabricant de semi-conducteurs le plus avancé de Chine et China National Offshore Oil Corp. est l’une des plus grandes sociétés énergétiques de Chine.

CNOOC part 883,
-13,96%
a plongé de plus de 7% dans les échanges de lundi à Hong Kong, tandis que le SMIC 981,
-2,69%
est tombé d’environ 1%. Le SMIC a retiré sa cotation américaine l’an dernier, tandis que le PDG américain des certificats de dépôt de CNOOC,
-15,14%
sont en baisse de 27% depuis le début de l’année.

Source