La tendance demeure. Le marché automobile français chute en janvier

La tendance demeure.  Le marché automobile portugais chute en janvier

12 étaient inscrits.141 voitures neuves en janvier de cette année, soit une baisse de 3% par rapport au même mois de 2021. Cependant, les énergies alternatives progressent de 17,8%.

Décidément, le marché automobile français n’aborde pas la nouvelle année 2021 du bon pied. Ceci, après la registre de janvier une baisse de 3% du nombre de voitures neuves immatriculées, au même mois de 2021.

Les problèmes de livraisons de composants, dus à la crise notamment des semi-conducteurs, semblent également avoir leur part de responsabilité dans ces chiffres.

parking
Le marché automobile français continue, en janvier 2022, de connaître des jours d’amertume

Selon l’ACAP, en janvier de cette année, 9 829 voitures particulières étaient immatriculées au France, soit une baisse de 2 % par rapport à janvier 2021.

Cependant, et plus encore, étaient les véhicules utilitaires légers étaient responsables des chiffres globalement moins positifs – 1894 unités ont été vendues, soit une baisse de 9,7% par rapport à janvier 2021.

Cependant et si l’on compare le premier mois de 2022 avec le dernier mois de 2021, les chiffres sont encore pires. Dans décembre 2021, 16 333 voitures ont été vendues, 4 192 de plus qu’en janvier de cette année.

Quoi qu’il en soit, il faut également tenir compte du fait que décembre est le mois de clôture de l’année, étant donc l’un des mois les plus forts.

Chute soutenue par les énergies alternatives et lourdes

Deux domaines spécifiques du marché ont contribué à minimiser le dérapage des ventes : véhicules légers alimentés par des énergies alternatives (y compris les voitures Bi-carburant, bien que peu représentatif) et le lourd.

Le Jogger est le dernier modèle lancé par Dacia... également en version bi-carburation
Le Jogger est le dernier modèle lancé par Dacia… également en version bi-carburation

Dans le cas du premier, il y a eu une augmentation exponentielle des ventes, avec une hausse de 17,8 % en janvier de cette année. Au total, 3 944 des 12 141 voitures vendues au France en janvier 2022 sont des véhicules légers avec un certain type d’électrification. C’est-à-dire, une valeur d’environ 32% de toutes les ventes.

Les poids lourds, en revanche, ont enregistré une hausse de 8,6 % de leurs ventes par rapport à janvier 2021, avec un total de 418 véhicules vendus. Le marché est dominé par Mercedes, suivi de Volvo en 2ème et Iveco en 3ème.

Peugeot en tête, Renault recule considérablement

Dans les voitures particulières, le Peugeot continue d’être le best-seller, avec 1 365 unités livrées.

Après avoir terminé 2021 en tête, Peugeot entame 2022 au même poste
Après avoir terminé 2021 en tête, Peugeot entame 2022 au même poste

Au loin, BMW (783 unités) et Citroën (693 unités) suivent. Déjà Mercedes-Benz et Renault, présents sur le podium en décembre 2021, figurent désormais en 4e (653 unités) et 7e (554 unités).