La décarbonisation est la devise. Le V6 TDI d’Audi peut désormais fonctionner à l’huile végétale

La décarbonisation est la devise.  Le V6 TDI d'Audi peut désormais fonctionner à l'huile végétale

Bien qu’engagé dans la transition vers la Mobilité 100% Electrique, Audi maintient également le développement de ses moteurs thermiques pour les années qui restent encore. Vient maintenant l’annonce que le V6 TDI toujours très populaire peut désormais également fonctionner avec de l’huile végétale hydrotraitée.

Relever le défi de fermer le robinet des moteurs à combustion dès 2025passant à lancer, uniquement et uniquement, des véhicules électriques, dès 2026, Audi en profite, en attendant, pour tirer le meilleur parti de ce type de groupe motopropulseur. Plus précisément, poursuivre son évolution, en vue non seulement des marchés comme la Chine, où la combustion promet de se poursuivre encore quelques années, mais aussi des marchés européens actuels, où il existe toujours une demande pour ce type de solution.

Dans le cadre de ces efforts, Audi a également été mettre à niveau certains de leurs blocs Diesel, cherchant à réduire leurs émissions et à les rendre plus propres. De quelle manière ? les rendant capables fonctionner avec des carburants renouvelables et plus précisément de l’huile végétale traitée à l’hydrogèneou hydrotraité, également appelé HVO.

Huile végétale traitée à l'hydrogène, ou HVO
Huile végétale traitée à l’hydrogène, ou HVO

La seconde dévoile désormais la marque aux quatre anneaux, des moteurs comme celui toujours recherché Le V6 TDI, avec des puissances allant jusqu’à 288 ch, peut désormais fonctionner au HVO. Quelque chose qui, cependant, n’est possible que dans le cas de moteurs lancés sur le marché à partir de févrierdans lequel les ingénieurs d’Audi ont pu ajuster de nombreux réglages d’origine du six cylindres.

De plus, à la suite de cette intervention, la marque Ingolstadt garantit que le Les émissions de CO2 ont chuté de 70 à 95 %en plus de ces moteurs montrant un Efficacité de combustion améliorée grâce à une augmentation de 30 % de l’indice de cétane. Des avantages qui semblent toutefois, du moins pour l’instant, limités par l’application géographique très restreinte, puisque il n’y a qu’environ 600 stations-service HVO en Europe. La grande majorité se trouve en Scandinavie.l’Allemagne comptant quelques, peu, postes.

Les modèles

Quant aux modèles, cela Le V6 TDI renouvelé est désormais disponible sur pratiquement toute la gamme de la marque aux quatre anneaux, de l’A4 à l’A8, ainsi que sur les Q7 et Q8.. Pourtant et déjà en mars, Audi promet de rendre ce bloc disponible également dans le Q5, suivi de l’A6 Allroad, pendant l’été.

Le V6 3.0 TDI qui fonctionne désormais aussi avec de l'huile végétale hydrotraitée
Le V6 3.0 TDI d’Audi fonctionne également à l’huile végétale hydrotraitée

Enfin, ce même Le V6 sera également disponible dans le Volkswagen Touareg.

Un effort commencé en 2021… pour l’avenir

En conclusion, n’oubliez pas que tout cela Le processus de décarbonation d’Audi a déjà commencé en juin 2021quand ce même stratégie a commencé à être appliquée aux modèles Q2, A 3 et Q3, équipés de moteurs turbodiesel à quatre cylindres. Une initiative qui, même l’été dernier, serait étendu aux versions équipées de ce même moteur, autant sur l’A4, que sur les A5, A6 et A7. en plus et également dans ce cas, le Q5.

L'Audi Q5 à bloc TDI quatre cylindres accepte déjà l'huile végétale hydrotraitée... mais seulement sur certains marchés
L’Audi Q5 à bloc TDI quatre cylindres accepte déjà l’huile végétale hydrotraitée… mais seulement sur certains marchés

En ce qui concerne l’avenir, Audi et le groupe Volkswagen promettent de continuer à travailler afin de faire de leur les moteurs à combustion peuvent passer au carburant synthétique renouvelable.