Le capteur pas cher détectant les glissements de terrain en Inde

35

Un homme se tient à côté de voitures endommagées après un glissement de terrain causé par les pluies torrentielles de mousson à Puthumala, près de Meppadi, dans le district de Wayanad, dans le sud de l'État du Kerala, en Inde, le 14 août 2019

Copyright de l'image
Reuters

Légende

Les glissements de terrain sont fréquents en Inde après les fortes pluies

Les glissements de terrain sont fréquents dans les zones rurales et montagneuses de l'Inde, en particulier après de fortes pluies. Les scientifiques disent maintenant avoir mis au point une technologie peu coûteuse pour les détecter, en utilisant un capteur de mouvement couramment utilisé dans les smartphones.

Le dispositif est actuellement testé dans plus de 20 sites de l’Himalaya, dans l’État de l’Himachal Pradesh, où des glissements de terrain tuent des dizaines de personnes chaque année.

Les scientifiques disent espérer que cela contribuera à réduire considérablement les décès et les dégâts causés par ces catastrophes naturelles.

Un accéléromètre est un type de capteur de mouvement qui mesure les changements de vitesse. Dans les smartphones, c’est ce qui permet aux utilisateurs d’utiliser des applications compas et cartes et même de retourner leurs écrans horizontalement ou verticalement.

Mais à présent, des scientifiques de l'Institut indien de technologie (IIT) du district de Mandi dans l'Himachal Pradesh ont constaté qu'avec certaines modifications, il pouvait être utilisé comme un système d'alerte précoce peu coûteux en cas de glissement de terrain.

Ils ont dit à Shubham Kishore de BBC Click qu'il en coûterait environ 20 000 roupies (218 £; 282 $) pour la fabrication – une fraction du coût des technologies existantes.

Les autorités affirment que la fréquence des glissements de terrain dans l'Himachal Pradesh est due à son relief montagneux et à l'instabilité de l'Himalaya, une chaîne de montagnes relativement jeune.

Cependant, les pluies excessives, la déforestation généralisée et les constructions non autorisées ont aggravé le problème.

Copyright de l'image
IIT Mandi

Légende

Un des appareils en cours d'installation

Le centre d'information sur l'environnement (ENVIS) du ministère de l'Environnement et des Forêts a déclaré dans un rapport que le nombre de victimes de glissements de terrain augmentait également, car "la connectivité routière et le nombre de véhicules circulant sur ces routes dans l'État signifient le nombre d'accidents de la route" et la perte de vies humaines précieuses augmente de jour en jour ".

Cela est dû au fait que les glissements de terrain emportent fréquemment les routes et détruisent les maisons – dont beaucoup sont construites avec des matériaux tels que la boue d'argile ou des briques non brûlées.

Alerte précoce

Le Dr Varun Dutt, ingénieur en informatique, et son collègue, le Dr KV Uday, ingénieur en génie civil, dirigent les efforts pour développer la technologie. Ces chercheurs disent utiliser le capteur de mouvement pour mesurer les mouvements du sol.

"Lorsque nous l'enfonçons dans le sol, l'accéléromètre bouge lorsque le sol bouge. Essentiellement, le sol bouge si une force agit sur lui.

"Le capteur nous permet d'enregistrer l'ampleur de ce mouvement. Il génère une série de données qui nous permettent ensuite de suivre de petits déplacements dans le sol qui provoquent des glissements de terrain", a déclaré le Dr Dutt à Ayeshea Perera de la BBC.

Il a expliqué qu'une série de petits mouvements de sol pourrait aider à fournir une alerte rapide en cas de catastrophe majeure. En raison des alertes précoces provoquées par de petits mouvements, il est plus facile de détecter un glissement de terrain que de tenter de détecter un séisme, qui est plus instantané avec un très petit corridor d'alerte.

L'appareil mesure tous ces mouvements et, lorsqu'il détecte un déplacement important de la terre qui pourrait provoquer un glissement de terrain, il émet des bruits forts et envoie des SMS aux responsables afin qu'ils puissent évacuer et arrêter les mouvements de véhicules vers et autour de la zone.

Copyright de l'image
AFP

Légende

Le nouveau dispositif aide à détecter les glissements de terrain

L'appareil a déjà connu un certain succès.

À Kutropi, dans le district de Mandi, le dispositif a pu alerter les autorités avec succès d’un glissement de terrain imminent. La police a réussi à détourner des véhicules d’une route qui a ensuite été complètement emportée.

Le Dr Uday a déclaré à la BBC qu'ils avaient réussi à alerter les responsables, après avoir utilisé l'appareil, qu'une colline dans la région de Deode devait être surveillée de près, car les mouvements du sol indiquaient que la colline risquait de glisser.

Le Dr Dutt a déclaré que les responsables de l'État – qui doivent souvent faire face aux conséquences tragiques des glissements de terrain – sont enthousiasmés par la technologie.

"Nous avons été invités à le présenter lors d'un atelier organisé par le gouvernement de l'État en partenariat avec l'autorité nationale de gestion des catastrophes (NDMA) au début de cette année.

"Nous avons présenté la technologie et avons reçu de nombreuses demandes de commercialisation. Nous sommes en train de la commercialiser et de la mettre en place", a-t-il déclaré.

Technologie prédictive

L'appareil a également a remporté un prix de l'innovation du gouvernement.

À l’heure actuelle, l’appareil a réussi à démontrer un délai suffisant pour permettre aux autorités d’avertir les résidents et les automobilistes peu de temps avant un glissement de terrain potentiel.

Mais les Dr Dutt et Uday veulent que la technologie soit plus prédictive que réactive.

L’équipe a donc commencé à utiliser l’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique des ensembles de données générés par l’appareil, et espère pouvoir développer des algorithmes qui leur permettront de prévoir les glissements de terrain 24 heures, voire une semaine à l’avance.

Ces algorithmes sont en cours de perfectionnement et les scientifiques espèrent les tester plus précisément sur le terrain d’ici à la mousson 2020.

"Nous sommes enthousiasmés mais nous voulons qu’il soit précis. Il devrait y avoir moins de fausses alarmes.

"Ce qui est bien, c'est que les responsables politiques comprennent qu'il s'agit d'un travail expérimental et qu'il s'améliorera à mesure que davantage de données seront collectées. Si tout se déroule comme prévu, ce sera très utile", a déclaré le Dr Dutt.

En savoir plus sur la technologie en Inde: