International – Le premier ministre Justin Trudeau s’entretient avec Hassan Rouhani, président de la République islamique d’Iran

69


Le premier ministre Justin Trudeau s’entretient avec Hassan Rouhani, président de la République islamique d’Iran

Le premier ministre Justin Trudeau s’est entretenu aujourd’hui avec le président iranien Hassan Rouhani au sujet de l’abattage de l’avion d’Ukraine International Airlines, dont l’Iran a admis la responsabilité.

Le président Rouhani a exprimé qu’il regrettait profondément l’abattage de l’avion par les forces militaires iraniennes. Le premier ministre a indiqué qu’il s’agissait d’une importante première étape pour l’Iran.

Il a souligné que les Canadiens sont en colère, blessés et en deuil, en ajoutant qu’il faut absolument que justice soit faite, que des comptes soient rendus et que les victimes soient indemnisées. Le premier ministre a insisté sur la nécessité de mener une enquête complète et approfondie dans cette affaire.

Le président s’est dit d’accord et s’est engagé à ce qu’elle soit menée avec la participation de divers pays, dont le Canada. Le premier ministre a réaffirmé que le Canada est prêt à déployer des experts de la sécurité aérienne pour faciliter l’examen de la boîte noire ainsi que des spécialistes en ADN pour contribuer à l’identification des victimes et au rapatriement des dépouilles au Canada. Le premier ministre s’est dit encouragé face à l’engagement du président Rouhani à faciliter l’entrée en Iran de membres des services consulaires et d’experts de l’aviation du Canada, dans le but d’aider les familles touchées par cette tragédie et de contribuer à l’enquête sur ses causes.

Le premier ministre Trudeau a condamné les attaques à la roquette lancées par l’Iran le 8 janvier 2020, qui ont mis en danger la vie de Canadiens postés à Erbil, en Irak. Dans le cadre de leur discussion concernant la situation régionale, le premier ministre et le président ont convenu de l’importance d’amorcer une désescalade et d’établir un dialogue afin de réduire les tensions et de favoriser la stabilité dans la région. Le premier ministre a souligné que l’abattage de cet avion illustre à quel point l’escalade des tensions peut avoir des conséquences tragiques pour d’innocents civils.

Le premier ministre Trudeau et le président Rouhani ont convenu de favoriser la poursuite du dialogue entre les deux pays dans ce dossier, dans l’espoir d’atténuer la douleur des citoyens du Canada, de l’Iran et d’autres pays touchés par cette tragédie. Le premier ministre a souligné les profondes répercussions de cette tragédie sur l’importante communauté iranienne-canadienne – et sur tous les Canadiens – à travers le pays. Le président a reconnu la perte douloureuse qu’ils ont subie et a souligné l’importance de voir les ministres et les responsables des deux pays travailler ensemble, notamment dans le cadre du Groupe d’intervention en cas d’incident, pour les familles et les victimes du vol 752.