Il n’y en avait que 40. Bugatti montre le dernier de la Divo

Il n'y en avait que 40. Bugatti montre le dernier de la Divo

Avec une production limitée à 40 exemplaires au maximum, Bugatti vient de montrer le rendement de la dernière chaîne de montage de la Divo. Trois ans après la présentation et, naturellement, avec un destinataire défini – un client européen…

En effet, et aussi à propos du propriétaire de cette dernière Divo, on peut en déduire qu’il sera quelqu’un, non seulement capable de payer cinq millions d’euros (!) pour une voiture, mais aussi et quand même, avec un personnalité plus traditionnelle – si c’est possible, chez quelqu’un qui achète une Bugatti !

Pour le démontrer, la personnalisation choisie par ce client, clairement beaucoup plus… « normale », que ce que nous avons vu dans d’autres unités. Et que, dans ce cas, il passe par une couleur extérieure qui n’est autre que le même Bleu primaire que la Bugatti EB110 LM Blue, plus un Bleu Carbone comme couleur secondaire.

Bugatti : la dernière des Divo...
Bugatti : la dernière des Divo…

Pour le reste et pour passer à l’intérieur, même option pour la couleur bleue, en l’occurrence le French Racing Blue avec Deep Blue et Carbon Grey.

Cependant, même avec ces choix plus… conservateurs, c’est Bugatti elle-même qui nous rappelle que cette Divo est toujours une voiture unique. D’emblée et comme vous vous en souvenez aussi, car il n’y a pas une seule unité qui soit égale aux 40 restantes.

Pour aider cette réalité, le fait que Bugatti ait offert, aux futurs propriétaires, une implication dans le processus de production de leur Divo, dès leur plus jeune âge. Se montrant, également, particulièrement libéral dans la possibilité de choisir les couleurs et les matériaux.

La dernière Bugatti Divo fait du bleu sa couleur
La dernière Bugatti Divo fait du bleu sa couleur

De cette façon, impossible à changer, seule la carrosserie de cette édition, qui est basée sur le modèle Chiron, dès le départ, afin de ne pas pincer les besoins aérodynamiques du modèle. Dans ce cas, c’est aussi le résultat de la capacité du bloc essence de 8,0 litres W16, avec quatre turbocompresseurs, et délivrant 1 500 ch de puissance aux quatre roues.

Rappelons qu’en raison également de toutes les particularités, Bugatti a finalement choisi de « proposer » chacune des 40 unités à des clients préalablement sélectionnés, qui devaient assurer – et payer – leur nouvelle voiture, afin de la garantir, même avant que cela ne soit présenté !

Fortement personnalisée et unique, la Bugatti Divo conserve la carrosserie intacte et, bien sûr, la W16
Fortement personnalisée et unique, la Bugatti Divo conserve la carrosserie intacte et, bien sûr, la W16

Un achat qui, d’ailleurs, a fini par être aussi un investissement, qui, nous n’en doutons pas, à ce moment et en cas de vente, sera déjà rentable…