une saisie record de cannabis

9

Derrière un mur, il est difficile d’imaginer une culture de marijuana en plein cœur de Roubaix. 8 000 pieds chauffés, arrosés, méthodiquement éclairés. A la revente, ils auraient rapporté jusqu'à 6 millions d'euros par an. La saisie a eu lieu dans un entrepôt appartenant à la mairie et loué à des particuliers. Le premier étage a été abandonné. Pour la police judiciaire, c'est le travail d'un réseau de trafiquants. "Nous savons qu'il existe des réseaux criminels derrière parce qu'il nous faut une organisation et des compétences techniques"explique Romuald Muller, directeur de la police judiciaire de Lille.

Les trafiquants profitent des nombreuses friches industrielles autour de Roubaix pour installer des systèmes sophistiqués. Électricité quasi professionnelle et ventilation puissante pour neutraliser les odeurs. Dans les Hauts-de-France, les saisies de cannabis ont fortement augmenté: 1 000 pieds en 2015 contre déjà 15 000 en 2019. Toute la production saisie à Roubaix a été détruite et deux personnes ont été arrêtées puis auditionnées par la police.

Le JT

Autres sujets du JT