Un homme condamné à dix mois de prison pour avoir frappé et menacé sa petite amie

6

La pénalité n'a pas été lente à tomber. Dimanche matin, officiers de police Vesoul, dans
Haute-Saône, ont été appelées par une femme qui s'est plainte de la violence de sa compagne. Sur place, la police a retrouvé la victime au visage enflé. Ils ont ensuite arrêté sa concubine, qui s'est rebellée et a légèrement blessé une policière, rapporte
Républicain de l'Est.

Après deux nuits de garde à vue, l'homme a été jugé par un tribunal mardi. Déjà connu de la justice pour des événements similaires survenus en septembre 2018 et au début de 2019, selon le quotidien régional, le défendeur a été condamné à dix mois fermes prison.