Les mangas, incontournables dans nos librairies. Mais qu'est-ce réellement qu'un manga ?

Il est inconcevable qu’une librairie ne dispose pas de son rayon mangas. si on vous demande ce qu’est un manga, vous vous posez rapidement des questions. On peut les appeler de manière vulgarisée des « bandes dessinées japonaises », mais en fait, elles sont bien plus que cela.

Le manga vient du Japon. Traduit littéralement, « manga » signifie quelque chose comme « image sans retenue ». Seules les bandes dessinées qui proviennent réellement du Japon sont considérées comme des mangas. En effet, les bandes dessinées sud-coréennes s’appellent Manhwa, celles de Chine, Manhua.

Le boom du manga au Japon a commencé après la Seconde Guerre mondiale. Le pionnier du style manga moderne a été avant tout le Mangaka (dessinateur) Osamu Tezuka, qui a écrit l’histoire avec des œuvres comme « Astro Boy », plus connu chez nous sous le nom de « Astro, le petit robot ».

Les mangas sont généralement publiés chapitre par chapitre dans des magazines mensuels ou hebdomadaires de la taille d’un annuaire téléphonique comme « Shonen Jump ». Habituellement, les bandes dessinées japonaises sont lues de droite à gauche. Et donc, il faut commencer par ce qui est pour nous l’arrière du livre.

De quoi parle le manga ?

Comme dans les livres, les séries et les films, il n’y a pas de limites de styles pour les mangas : différents genres couvrent tous les domaines d’intérêt selon l’âge, le hobby et même l’orientation sexuelle des lecteurs. Voici les plus courants :

Shonen

Le terme japonais Shonen signifie « garçon » et est utilisé comme un terme collectif pour un manga qui s’adresse principalement à un public jeune et masculin. L’accent est mis sur des histoires d’aventure pleines d’action, dans lesquelles les super-héros luttent souvent contre les forces du mal. Les histoires peuvent être classées dans les catégories fantaisie et science-fiction, ou elles peuvent traiter d’événements réels ou historiques. Le sport est également un thème majeur. Sur le marché japonais, les manga Shônen comme « Dragon Ball Z » et « Yu-Gi-Oh » sont le genre le plus important.

Seinen

Seinen (traduit : « jeune homme ») est la version plus adulte du manga Shonen. L’ambiance de base est sérieuse, le public cible ayant plus de 30 ans. Un manga typique de Seinen est « Death Note » : il traite de la distinction entre le bien et le mal dans le monde et de la façon dont le mal doit être puni.

Shojo

Le pendant féminin du manga Shonen : Shojo signifie « fille » ou « petite fille ». Le thème central des histoires est l’amitié, le premier amour et le chagrin d’amour. Les classiques du genre sont « Sailor Moon » et « Les Roses de Versailles » (Lady Oskar).

Josei

Les mangas destinés aux femmes adultes s’appellent Josei. Les protagonistes ont déjà quitté le monde scolaire et sont maintenant dans leurs études ou leur vie professionnelle.

Les couples de même sexe jouent un rôle important dans le style Joseï et dans le Shojo. Dans le sous-genre « Yaoi », les romances des couples masculins sont représentées, et dans « Yuri », les couples féminins. De nombreux doujinshi appartiennent à ces catégories et tournent souvent autour d’histoires d’amour imaginaires de personnages de séries populaires.

Qui lit les mangas ?

Au Japon : en fait, tout le monde ! Le manga est un facteur important pour les éditeurs, car il représente un bon tiers de toutes les publications. La publication totale de tous les mangas dépasse le milliard chaque année – l’éternel favori ONEPIECE a entre-temps atteint un record de 300 millions d’exemplaires !