le parc national des Calanques réclame 450 000 euros à des braconniers pour dommages écologiques

8

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés … Vivez-vous à proximité d'un site pollué?
Cliquez ici pour nous alerter!

En juillet dernier, quatre hommes ont été condamnés à une peine de 15 à 18 mois d'emprisonnement avec sursis pour pêche illégale dans les eaux protégées du parc national des Calanques à Marseille (Bouches-du-Rhône). La montagne réclame à présent aux braconniers une amende de 450 000 euros pour les dommages causés à l'environnement afin de créer un précédent. "Ce serait une première judiciaire, cette décision fera certainement jurisprudence", dit Me Sébastien Mabile, avocat du parc national des Calanques.

4 tonnes et demi de poisson pêché illégalement

Les quatre pêcheurs avaient capturé 300 kilos de poulpe, près de 200 000 oursins et 4 tonnes et demi de poisson illégalement. Une pêche qu'ils ont ensuite vendue à des restaurateurs. Selon la défense, les sommes réclamées par le parc sont disproportionnées. La justice rendra son verdict le 6 mars 2020.

Le JT

Autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Faisons-nous travailler pour l’environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez participer, vous pouvez soumettre vos idées et voter sur les autres participants du module ci-dessous.