le directeur et assistant d'un centre de loisirs suspendu après un voyage dangereux

21

La directrice du centre de loisirs est accusée d’avoir pris le volant d’un minibus alors que son permis ne l’autorisait pas à conduire ce type de machine. Il a également frappé, sans gravité, un véhicule.

La directrice de la base de loisirs de Saint-Brès et son assistante ont été suspendues par la mairie, France Bleu Hérault. Ils sont accusés d'imprudence lors d'une sortie avec des enfants.

Au cours de ce voyage, le directeur adjoint a conduit le minibus qui a emmené les enfants dans un parc d'attractions situé dans le Vaucluse. En tant que jeune conductrice, elle n'était pas autorisée à conduire ce type de véhicule. Elle aurait également, selon la mairie, commis plusieurs infractions au code de la route et aurait frappé, sans gravité, un autre véhicule, avant de poursuivre son chemin sans s’arrêter, ce qui est un délit de fuite. Selon la mairie, elle aurait ensuite tenté de cacher l'accident à la municipalité. Aucun enfant n'a été blessé. Enfin, la municipalité critique le choix de la sortie, car la direction du parc d'attraction interdisait enfin l'accès aux manèges aux plus petits enfants, et le trajet durait cinq heures, aller et retour.

Une procédure de renvoi pour l'assistant du centre de loisirs est en cours. La directrice est suspendue, accusée d'avoir couvert son collègue. "Nous ne jouons pas avec la sécurité des enfants ", justifié le maire lors d'une rencontre avec les parents.