La marche contre l'islamophobie, "main dans la main avec les islamistes", selon Marine Le Pen

6

Les personnes qui iront manifester le dimanche 10 novembre contre l'islamophobie, y compris La France Insoumise, seront "main dans la main avec les islamistesEst-ce l'opinion que Marine Le Pen a exprimée le samedi 9 novembre en marge d'une visite au salon "Made in France" à Paris.

"C'est une manifestation organisée par les islamistes. Tous ceux qui iront à cette manifestation seront de pair avec les islamistes, c'est-à-dire ceux qui développent dans notre pays une idéologie totalitaire visant à combattre les lois de la République françaiseA dit Mme Le Pen à la presse.

Une cinquantaine de personnalités ont lancé un appel à manifester le 10 novembre à Paris pour dire "Arrêtez l'islamophobieEt austigmatisation croissante"Les musulmans, après l'attaque d'une mosquée et de nouvelles tensions autour du voile.

Mais les termes utilisés et l'identité de certains initiateurs de l'appel publié dans Libération du 1er novembre ont conduit une partie de la gauche à ne pas y être associéer – le PS, le PRG, le patron du PCF Fabien Roussel … – et un autre pour relativiser son soutien initial, comme l'eurodéputé EELV Yannick Jadot et Député RFI François Ruffin.

Selon le président de la RN, "ils portent une très lourde responsabilité, ceux qui s’associeront à cet événement et devront très probablement réagir".

Au cours de la campagne européenne, "J'ai appelé La France Insoumise "France islamiste", je pense que dans ce domaine aussi j'avais raisonElle a dit.

"Je me souviens d'un Jean-Luc Mélenchon, il y a de nombreuses années, qui s'est battu contre le fondamentalisme islamiste, dit Marine la plume, qui luttait contre le terme "islamophobie", qui luttait contre le voile, je vois qu'il a jeté tout cela à la poubelle, qu'il est dans une opération de vraie trahison de ses partisans et de ses électeurs".

Jean-Luc Mélenchon a déclaré jeudi que "il faut savoir bloquer quand l'essentiel est en jeu", Soutenant encore une fois cette marche controversée, sans préciser si elle ira là-bas.