des crues soudaines dans le Pas-de-Calais

31

L’eau s’est infiltrée dans les rues, les jardins et les arrières-cours. Elle a coupé les routes et envahi les maisons, prenant les habitants de Saint-Étienne-au-Mont (Pas-de-Calais) par surprise, bien avant le lever du jour, mardi 5 novembre. Dans un restaurant, l’eau s’est faufilée si rapidement que la marchandise stockée dans la cave n’a pas pu être entièrement sauvée. La responsable de ces inondations, c’est la Liane, une rivière qui serpente dans le Boulonnais et qui est sortie de son lit dans la nuit en raison des pluies diluviennes survenues les jours précédents.

Dix communes ont été touchées dans le Pas-de-Calais. À Saint-Étienne-au-Mont, les pompiers sont intervenus toute la journée, mettant à l’abri les habitants les plus menacés. Dans la zone industrielle, de nombreuses entreprises ont dû suspendre leur activité. À Boulogne-sur-Mer, où la Liane se jette dans la Manche, l’exceptionnel débit de la rivière a fait des dégâts. Plusieurs pontons du port de plaisance ont été arrachés.