France – Regard juridique sur les enjeux et les équilibres des économies de marché et des phénomènes de concentration en territoire insulaire

25


Regard juridique sur les enjeux et les équilibres des économies de marché et des phénomènes de concentration en territoire insulaire


Ce vendredi 31 janvier, le CESER et le Conseil régional accueillaient Olivier BABEAU, Professeur agrégé des Universités en sciences de gestion à l’université de Bordeaux, Président fondateur de l’Institut Sapiens, pour animer le Café du Territoire  » Regard juridique sur les enjeux et les équilibres des économies de marché et des phénomènes de concentration en territoire insulaire « , premier acte des travaux engagés par le CESER pour répondre à la saisine du Président du Conseil régional du 27 septembre 2019 sur les enjeux et équilibres dans les secteurs économiques de La Réunion.
Fil rouge : Le diagnostic de situation anti-concurrentielle et les moyens de réguler les pratiques de
concentration sont-ils uniquement et essentiellement détecté depuis Paris ? Ou y-a-t-il des
moyens, méthodes et instances en territoire pour détecter, prévenir et éviter ces situations ?

Après la saisine du Président du Conseil régional du 27 septembre 2019 relative aux nouvelles perspectives
économiques pour La Réunion à l’aune d’une évolution majeure dans le secteur commercial, le CESER lance une
réflexion globale sur les équilibres économiques territoriaux propres à la situation insulaire dont l’objectif est d’envisager comment passer d’une situation subie à une situation d’anticipation et de coopération, et conduire les mutations socio-économiques équilibrées pour La Réunion.
Cette réflexion s’articule en 3 actes distincts permettant d’envisager les différents angles « Concurrence et
concentration », « Régulation de l’économie » et « Enjeux et équilibres de marché » inhérents à la thématique des mutations socio-économiques et territoriales.
Pendant ce Café du Territoire, Olivier BABEAU, professeur spécialiste des questions économiques, est intervenu auprès des décideurs publics et des acteurs du monde économique pour donner son regard juridique sur les questions de marchés, concurrence, enjeux et équilibres, et animer 3 tables rondes sur :
– Les dynamiques concurrentielles : grands principes, effets et limites,
– Les régulations de la concurrence : institutions et outils,
– Quels équilibres de marché pour favoriser le développement économique et social insulaire ?

Ce premier acte des travaux engagés avait pour objectifs de :
– montrer les différentes dimensions de cette question des mutations socio-économiques et territoriales,
– conscientiser les acteurs et partager les notions et valeurs inhérentes au sujet,
– permettre la réflexion et les échanges des participants sur la transformation de leur territoire pour impulser une dynamique d’acteurs favorisant l’émergence et la mise en action de propositions et solutions.

Parmi les intervenants, on comptait notamment : Jean- Yves ROCHOUX, Économiste, Chercheur associé au Centre Économique et de Management de l’Océan Indien, Université de La Réunion – Jean-Pierre LAJOIE, Président de UFC- Que choisir Réunion – Patrick CHAUCHON, Responsable du Pôle Concurrence, consommation, répression des fraudes et métrologie – DIECCTE de La Réunion – Philippe FABING, Consultant – Sébastien SEGUIN, Chef de service Études, INSEE Réunion – Philippe JEAN-PIERRE, Professeur des universités, Université de La Réunion – Gilles LESELLIER, Directeur, IEDOM Réunion.
Les actes, synthèse des apports conceptuels et des débats, seront mis à disposition pour permettre à
chacun d’inscrire sa réflexion et son action en posant des diagnostics pour que, dans des espaces de dialogue
territorial, s’occurrent des opportunités de contractualisation et l’évaluation de l’action publique et/
ou privée.

Curriculum Vitae de M. Olivier BABEAU

Olivier Babeau est professeur à l’Université deBordeaux depuis 2014 et porte-parole du think tank économique Fondation Concorde. Il est ancien élève de l’ENS de Cachan, diplômé de l’ESCP, titulaire de diplômes de troisième cycle en économie et en philosophie, agrégé d’économie et docteur en sciences de gestion.
Il est président et fondateur de l’Institut Sapiens, un organisme à but non lucratif dont l’objectif est
de peser sur le débat économique et social.

Il s’intéresse à la transition numérique et en particulier à l’évolution des industries culturelles. Conférencier et essayiste, il a publié de nombreux livres dont : « Jean Zay, ministre du front populaire, résistant et martyr » (Ramsay, 2007), « Le management expliqué par l’art » (Ellipses, 2013), « La Nouvelle Ferme des Animaux, fable politique et économique à l’usage des hommes » (Les Belles Lettres, 2016), « L’Horreur
politique, l’Etat contre la société » (Les Belles Lettres 2017).
Il a également rendu public plusieurs rapports et études.