France – Policier poignardé à Marseille : nous sommes très surpris de la décision de la Justice

33


Policier poignardé à Marseille : nous sommes très surpris de la décision de la Justice

Même si la volonté de tuer n’a pas été établie par l’enquête, nous sommes très surpris de la décision du juge des libertés et de la détention de ne pas incarcérer le jeune suspect qui a poignardé un policier hors service de 25 ans, samedi soir dans le quartier des Chartreux à Marseille.

Cet acte, particulièrement violent, qui aurait pu causer la mort d’un fonctionnaire dépositaire de l’autorité publique, revêt un caractère gravissime.

Nos forces de l’ordre doivent se sentir protégées par la Justice dès lors qu’elles sont confrontées à des dangers et, pire, à des blessures très sérieuses, au service de notre sécurité et du respect de l’ordre républicain.

C’est une mission terriblement difficile, que les forces de l’ordre assument avec une incroyable abnégation et un courage de chaque instant, qu’ils soient en service ou non.

Les pouvoirs publics et l’autorité judiciaire n’ont rien à gagner à se montrer trop laxistes avec ceux qui menacent l’intégrité de ces femmes et de ces hommes qui mettent leur vie en péril pour l’exercice de leurs missions d’intérêt général essentielles à la société tout entière.

Nous apportons, une nouvelle fois, tout notre soutien au policier blessé et lui témoignons, ainsi qu’à l’ensemble des forces de l’ordre de ce territoire, notre plus sincère reconnaissance pour leur engagement qui doit forcer notre considération et notre respect.

Valérie Boyer et David Galtier
Porte-parole de Martine Vassal

Contact presse:
Karine Duchochois
06 88 01 83 58
presse@martinevassal-2020.fr