Trois jeunes hommes dont un garçon de 16 ans accusé d'avoir poignardé un homme à Antibes

6

Les trois individus âgés de 16, 21 et 26 ans ont été remis en liberté lundi entre midi et 14 heures. Ils seront prochainement convoqués devant le tribunal pénal de Grasse pour violences volontaires aggravées lors d'une réunion avec des armes.

C'est donc un couteau, mais aussi des gaz lacrymogènes et un pistolet à air comprimé.

Pour rappel, la police et les pompiers sont intervenus ce samedi vers 17h30 pour un incendie dans un appartement.

Rapidement éteint, l'incendie serait d'origine criminelle compte tenu des premiers éléments de l'enquête. Certains évoquent un règlement, même s'il n'y avait personne à l'appartement à l'arrivée de la police.

Plus tôt dans l'après-midi, un individu dans la vingtaine a été blessé au poignet du bras, avant d'être transporté par les pompiers à l'hôpital.

Y a-t-il une relation de cause à effet? On ne le sait pas à ce stade et seule l'enquête de la police peut le déterminer.

Le fait demeure que les trois hommes placés en détention samedi vivraient dans l'appartement visé par l'incendie à l'origine, un criminel à priori.

Leurs parents, qui vivent dans le même appartement, ont été entendus par la police ce samedi.

>> REJOUER. Un incendie d'appartement apparemment criminel s'éteint rapidement à Antibes