Royaume-Uni: un officier de police inculpé du meurtre d'un …

6

Londres (AFP) jeudi 7 novembre 2019

Un officier de police britannique a été inculpé du meurtre de l'ancien footballeur professionnel Dalian Atkinson, tué en 2016 par un tir à l'arme à impulsion électrique (photo) (AFP / Archives-Daniel LEAL-OLIVAS)

Un officier de police britannique a été accusé du meurtre de l'ancien footballeur professionnel Dalian Atkinson, tué en 2016 par une décharge à impulsion électrique (taser), a annoncé jeudi le service des poursuites pénales (CPS) du Royaume-Uni.

Un deuxième policier de la région de West Mercia (centre) a été accusé de voies de fait causant des lésions corporelles, a déclaré la porte-parole de la CPS, Jenny Hopkins. "Cette décision a été prise à la suite d'un examen attentif des preuves présentées par le Bureau indépendant pour la conduite de la police", a-t-elle ajouté.

Les deux hommes doivent comparaître jeudi devant un tribunal de Birmingham.

Dalian Atkinson, qui a notamment joué à Aston Villa dans les années 1990, est décédé en août 2016 à l'âge de 48 ans après avoir reçu une décharge de taser par la police à Telford à la suite d'un incident proche du domicile de son père.

Il a commencé sa carrière dans le club d'Ipswich Town, avant de s'appeler Sheffield Wednesday, en 1989. L'attaquant est ensuite parti pour la Real Sociedad, en Espagne, avant de retourner en Angleterre, cette fois-ci à Aston Villa. Il a marqué le premier but du club en Premier League le 15 août 1992 et a remporté le prix du but de l’année lors de la saison 1992-1993.

Il avait ensuite joué à Fenerbahce, en Turquie, en Arabie Saoudite et en Corée du Sud.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse.

Toutes les informations (textes, photos, vidéos, images fixes ou animées, contenus sonores ou multimédias) reproduites dans cette section (ou sur cette page, selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l'autorisation écrite préalable de AFP, à l'exception de l'utilisation personnelle à des fins non commerciales. AFP ne peut être tenu responsable des retards, erreurs, omissions ne pouvant être exclues dans le domaine de l'information de presse, ni des conséquences d'actions ou de transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.