Opinion | Les 5 leviers pour organiser la pratique du sport en entreprise

19

Sondez les attentes des employés

Un projet sportif réussi est un projet co-construit avec les employés! Il est essentiel de les impliquer dans le processus, de comprendre leurs désirs et leurs réserves afin de les discuter en amont. La pratique d'un sport est-elle importante pour eux? Voudraient-ils le faire dans le cadre de leur travail? Quels types de sports les intéressent, plutôt individuels ou collectifs? À quelle fréquence veulent-ils pratiquer? Quelles sont leurs obligations, notamment en termes d'horaires? L'objectif est d'établir un dialogue afin de développer un projet cohérent qui réponde aux attentes du plus grand nombre tout en tenant compte de leurs contraintes.

Mener par l'exemple !

Les leaders doivent impérativement jouer le jeu! Ils sont le moteur de leur entreprise et les études montrent que plus le leader est investi, montre de l'intérêt et pratique le sport qu'il propose, plus le taux d'engagement des employés est élevé. Il est également nécessaire de mettre en place une gouvernance, avec une équipe ou des ambassadeurs chargés de mener à bien le projet. Leur rôle est de créer une dynamique positive, d’être proactif, de diffuser l’information, de motiver des collègues réticents, d’animer des formations ou des initiations. Ces leaders et porte-parole du mouvement ont pour objectif d’inspirer les autres et de les inciter à investir à leur tour.

Pratique inclusive mais non obligatoire

Pour que la mise en place d’une pratique sportive au sein de l’entreprise soit un succès, elle nécessite une activité accessible à tous, que ce soit en termes de places disponibles ou de compétences. Sinon, cela peut rapidement générer des tensions et isoler certains employés. De plus, la participation doit toujours être volontaire. Il n'est pas question de blâmer ceux qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas suivre. Participer uniquement pour "être une entreprise" est contre-productif! Le sport vise à réduire les inégalités, à favoriser l'intégration et à inculquer des valeurs positives. Ce doit être un vecteur de cohésion sociale au sein de l'entreprise.

Outils pour optimiser la logistique

Entre des locaux pas toujours adaptés et le manque de ressources humaines pour superviser le projet, 70% des entreprises ne savent pas vers qui se tourner pour organiser une activité sportive. Pourtant, il existe des dispositifs (applications, fournisseurs de services) pour les prendre en charge dans cette transition. Leur mission? Informer et fédérer les employés, mettre en relation l'entreprise avec un partenaire sportif ou un entraîneur, trouver un lieu pour pratiquer ou installer le matériel approprié dans les bureaux …

Ces outils permettent d'assurer le bon déroulement des activités et de proposer tous les aménagements nécessaires. Une fois l’activité mise en place, nous devons rester à l’écoute et vérifier régulièrement la satisfaction, la motivation et l’engagement des employés.

Surfez les tendances

Enfin, pour motiver les employés à pratiquer une activité physique sur leur lieu de travail, l’entreprise peut s’appuyer sur les tendances actuelles en proposant des sports et des activités en vogue. Par exemple, s’inspirer des grands événements sportifs à venir est souvent une bonne idée! Courses et compétitions locales, coupe du monde de football ou de rugby, jeux olympiques… Ces événements sont de parfaits leviers de gestion et de communication pour mobiliser les collaborateurs!

Bien plus qu’une mode, la pratique d’activités physiques reste un formidable outil de gestion car elle réinscrit l’Homme au cœur du projet de l’entreprise. Apprendre l’esprit d’équipe, échanger et partager à travers le sport, apporter émotion, énergie et audace sont autant d’avantages qui donneront à l’organisation des avantages concurrentiels. Additionnel.