Les prêteurs de Jaypee Infratech se rencontreront le 7 décembre pour se prononcer sur le NBCC, la candidature de Suraksha Realty

5

NEW DELHI :
Le Comité des créanciers de Jaypee Infratech se réunira le 7 décembre pour se prononcer sur les offres reçues du NBCC et de Suraksha Realty, a annoncé lundi l'agent immobilier en faillite dans un dossier d'échange.

Lors de la réunion du CdC tenue le 28 novembre, les prêteurs avaient demandé aux sociétés d'État NBCC et Suraksha Realty de faire une offre finale le 3 décembre au plus tard, après avoir révisé leurs offres précédentes en supprimant les obstacles et en les rendant plus lucratives pour les acheteurs ainsi que pour les banques.

Dans le rapport d’évaluation initial, la soumission de Suraksha Realty était supérieure à celle du NBCC. Les offres finales pourraient être à nouveau évaluées avant d'être mises aux voix. Pas moins de 13 banques et plus de 23 000 acheteurs ont le droit de vote au CoC. Les acheteurs ont 60% des voix et le reste repose chez les banquiers. Pour qu'une offre soit approuvée, 66% des votes sont requis.

Qu'est-ce qui se passe mardi?

NBCC est susceptible d’offrir plus de terrains aux prêteurs et de réduire le délai de réalisation d’environ 20 000 appartements dans son offre finale d’acquérir les actifs de Jaypee Infra. Pour régler une réclamation en suspens de près de 9 800 crore de banquiers, NBCC, dans son offre soumise le mois dernier, a offert 1 426 acres de terres 5000 crore. Dans son offre finale, la société immobilière appartenant à l'État pourrait retirer son offre relative aux appartements non réclamés et aux terrains mis en gage. Au lieu de ces deux offres, il pourrait offrir plus de parcelles de terrain, au-delà de 1 426 acres offertes dans son dernier plan de résolution, indique un rapport de la PTI.

Suraksha Realty a offert une valeur de 1 934 acres 7 857 crore aux prêteurs. Il a proposé de faire entrer 2 000 crore en tant que fonds de roulement pour achever la construction d’appartements au cours des 3 prochaines années et conserveront l’autoroute Yamuna.

Jaypee Infratech a été envoyé en procédure d'insolvabilité en août 2017 après que le Tribunal national du droit des sociétés (NCLT) ait accepté une demande présentée par un consortium dirigé par la banque IDBI. Ses affaires, ses affaires et ses actifs sont gérés par le professionnel de la résolution intérimaire, Anuj Jain, nommé par le Tribunal national du droit des sociétés.