"Gérer la CPI en tant qu'entreprise"

21

le Prestations de service

Irène Breuil:
Cline Mazet

Le mercredi 6 novembre, Irene Breuil, présidente de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Saint-Etienne, s'est rendue à Montbrison et à Savigneux. Cette visite de proximité, la première depuis son élection en février 2019, visait à affirmer la présence de la CPI sur le territoire et à répondre aux besoins des entreprises.

La proximité des entreprises et des communautés locales est l'une de nos priorités! Pour Irne Breuil, la Maison des permanences de Montbrison commence sa journée marathon avec le conseiller régional Jacques Blanchet et Sylvie Blanchon, présidente du club d’entreprises For Act, accompagnés d’employés de la CCI.

L’occasion pour la première femme, lue à la CPI, de dresser un état de l’économie du département et de définir les priorités de son mandat: la force de ce territoire réside dans sa capacité à innover et à établir des relations de confiance entre les acteurs du développement économique .

Une part importante de notre soutien consiste à aider les futurs entrepreneurs à construire leur projet et à développer leur plan d’entreprise. Notre présence est également importante pour poursuivre l'une de nos autres missions essentielles: représenter les entreprises et les commerçants, être leur porte-parole auprès des pouvoirs publics et contribuer ainsi aux décisions en matière d'aménagement du territoire et de gestion des principaux équipements utiles au développement.

Irne Breuil souligne également les nombreux changements auxquels les entreprises sont confrontées et la nécessité pour la CPI de répondre aux attentes des dirigeants. Au milieu de la matinée, elle a visité les ateliers de joaillerie Tournaire Savigneux et divers magasins de Montbrison (Flavors, Flixidade, Le Fournil Montbrisonnais et le Cabinet Alexandra) en présence de Christophe Bazile, maire de Montbrison. Alain Berthas, président de la communauté d'agglomération Loire Forez, et des représentants du monde économique et politique du territoire. Le réseau de la CCI Auvergne Rhne-Alpes évolue lui aussi et doit être réinventé.

Moyens et axes très précis

Autre défi pour la nouvelle lecture: gérer la transformation de la CCI est liée à la signature récente de la convention d'objectifs et de moyens 2019-2021 signée entre le CCIR Auvergne Rhne-Alpes et l'Etat. Le défi de cette convention est que nous devrons gérer notre CCI en tant qu’entreprise, car nous aurons des objectifs avec des moyens et des axes très spécifiques. Je veux un ICC agile au service des entreprises. Avec la diminution des ressources fiscales, cette transition sera difficile. Nous allons donc réduire notre offre de produits et la normaliser avec l'offre nationale simplifiée qui constituera la base commune de toutes les chambres et nous permettra d'être plus efficaces.

Faciliter la vie des dirigeants d’entreprise, devenir le partenaire commercial des entreprises, leur donner l’impulsion voulue et gérer la CCI en tant qu’entrepreneur, telles sont les ambitions d’Irne Breuil. Pour ce faire, la CCI Saint-Etienne propose aux entrepreneurs de nombreux outils: information, suivi, coaching, réunions et ateliers thématiques, formation, expositions, programmes divers tels que Novacit, Go fab! Usine du futur, Ambition ou PME commerciale. Lorsque vous voulez faire d'une chambre de commerce une CPI agile, vous devez gérer les changements. Il est nécessaire d'apprendre à travailler différemment et de développer le faire-ensemble en reliant les pouvoirs politique, économique et institutionnel dans l'intérêt du territoire.

Cline Mazet