Bonnet-the-Cold | Saint-Bonnet-le-Froid: à peine installée, la société Adjao a cambriolé

10

Michel Philibert a vécu une fin de semaine agitée le 11 novembre. Dimanche matin, le chef d'Adjao a reçu un appel du maire de la commune pour l'avertir que le portail de son nouvel entrepôt était ouvert. Arrivé sur les lieux, il découvre une vitre brisée et l’absence d’une grande partie de ses outils (rectifieuses, scies à chaîne, perceuses …).

Une fenêtre cassée

"Ils ont pris tout ce que j'avais sur l'établi, je n'avais pas fini de déballer toutes les boîtes", raconte l'homme qui n'a pas terminé le déménagement de son ancien entrepôt à Queyrières, devenu trop petit.

Il estime qu'environ 10 000 euros d'outils ont disparu. Mais malheureusement pour lui, les voleurs ont également pris son vélo personnel. Une BMW 150 GS: "J'ai regardé l'argus, il valait entre 4 500 et 6 800 euros, il était en excellent état." S'il a immédiatement appelé les gendarmes qui se sont rendus sur les lieux dimanche, Michel Philibert ne se fait pas d'illusions vue de l'emplacement de son entrepôt au bord de la RD9. "Il y a des caméras de vidéosurveillance dans le village et dans le garage 4×4 (à l'entrée de la ville en arrivant d'Yssingeaux, ndlr), mais s'ils préparaient leur tir, ils devaient partir dans la direction de Montfaucon-en-Velay. Nous sommes un peu isolés ici. "

Le patron de cette entreprise de création de meubles va maintenant se tourner vers son assurance. Mais avec son employé, il sera obligé de rester inactif dans les prochains jours.

Thibault AUCLERC
thibault.auclerc@leprogres.fr